Publié dans Vidéo Humour

Change les prix

Publié dans Texte Recette Cuisine

Sauté de veau au gingembre et à la coriandre

Sauté de veau au gingembre et à la coriandreIngrédients pour 2 personnes
– 1 kg de noix de veau détaillée en gros cubes
– 1 botte de coriandre fraîche
– 1 cuillère à café de cumin en grains
– 1 cuillère à café de coriandre en grains
– 1 bâton de cannelle
– 1 grosse noix de gingembre frais
– 1 clous de girofle
– 2 gros oignons
– 1 gousses d’ail
– 1 cuillère à soupe de beurre
– 1 cuillère à café de vinaigre
– 1 cuillère à soupe de pulpe de tomate
– 1 litre de lait
– sel et poivre

Préparation
1) Dans une grande casserole, faire bouillir le lait 15 minutes à petit feu avec les clous de girofle, le bâton de cannelle, les grains de cumin, les grains de coriandre et 1/2 cuillère à café de sel.
2) Ajouter la viande et la laisser cuire 15 minutes à feu doux puis la laisser refroidir directement dans la casserole.
3) Éplucher et râper le gingembre, écraser l’ail, émincer finement les oignons, effeuiller et hacher grossièrement la coriandre fraîche.
4) Dans une sauteuse, faire revenir les oignons dans le beurre à feu doux, jusqu’à ce qu’ils se colorent légèrement.
5) Ajouter l’ail, la coriandre et le gingembre. Réserver.
6) Dans la même sauteuse, faire revenir la viande égouttée et débarrassée des épices de sa première cuisson.
7) La laisser se colorer légèrement, ajouter la préparation à base d’oignons, le vinaigre et la pulpe de tomate.
8) Saler, poivrer et laisser mijoter 30 minutes à feu très doux en remuant régulièrement.
9) Servir ce sauté de veau avec du riz blanc.

Publié dans Texte Actualité divers

Manger des champignons protégerait le cerveau du vieillissement

champignonOubliez les pommes, pour un cerveau en bonne santé, le mieux serait de consommer régulièrement des champignons.

C’est la conclusion d’une récente étude, qui vante les bienfaits des cèpes, bolets et autres pleurotes. D’après les chercheurs, ils permettraient même de lutter contre certaines maladies cérébrales.

De nombreuses études l’ont déjà prouvé : manger des champignons, c’est bon pour la santé. Mais à en croire cette récente publication scientifique, les champignons ne sont pas seulement bénéfiques au quotidien. Ils ont un autre super-pouvoir : celui de protéger le cerveau du déclin cognitif.

Les chercheurs de l’Université nationale de Singapour l’ont constaté auprès d’un échantillon de 600 personnes âgées de 60 ans et plus, et résidentes de la cité-Etat. Ils ont contrôlé leur alimentation et leur santé entre 2012 et 2017, pour en tirer cette conclusion : les seniors qui ont mangé au moins deux portions standards de champignons par semaine, autrement dit 300 grammes ou une-demi assiette, ont vu chuter de 50% leur risque de souffrir de troubles cognitifs. Ces personnes n’ont pas été sujettes aux pertes de mémoires ou légers déficits d’attention ou de langage, qui auraient pu être attendus.

Un bouclier contre Alzheimer ?
Mais d’où leur vient cet incroyable super-pouvoir ?   Selon les scientifiques, tout est dû à un composé appelé ergothionéine. Cet antioxydant et anti-inflammatoire naturel est retrouvé dans presque toutes les variétés de champignons. Et l’Homme n’est pas capable de le synthétiser tout seul.

Pour aller encore un peu plus loin, les scientifiques avancent une nouvelle hypothèse. Selon eux, une déficience en ergothonéine pourrait être un facteur de risque pour les maladies neurodégénérative comme Alzheimer. La clef contre cette maladie se trouverait-elle dans les champignons ?   De futures études scientifiques devront être menées pour répondre à cette question. Celle-ci prouve en tous cas que nous avons encore beaucoup à découvrir des incroyables pouvoirs des champignons.

Publié dans Texte Recette Cuisine

Tarte aux coings et aux saucisses de canard

tarte-aux-coings-et-aux-saucisses-de-canard.jpgIngrédients pour 2 personnes
– 1 oignons
– 10 g de beurre demi-sel
– 2 saucisses de canard
– 1 pâte brisée maison
– 25 g d’emmental râpé
Pour la compote
– 125 g de pomme
– 125 g de coing
– 6 cl d’eau
– 25 g de sucre
– 10 g de beurre

Préparation
1) Éplucher, épépiner et couper les pommes en dés.
2) Éplucher et couper le coing en deux. Retirer les pépins et le cœur (très granuleux) et couper la chair du coing en dés.
3) Verser les fruits dans une casserole avec l’eau et le sucre. Cuire sur un feu moyen en mélangeant régulièrement jusqu’à l’obtention d’une belle consistance. Ajouter le beurre et réserver.
4) Éplucher et émincer les oignons. Dans une poêle, disposer le beurre et les faire cuire avec une légère coloration.
5) Dans une poêle, cuire rapidement les saucisses sans matière grasse. Dégraisser et les couper en tronçons de 1 cm d’épaisseur.
6) Préchauffer le four à 220 °C (th. 7/8).
7) Étaler la pâte dans un grand moule ou des moules à tartelette. Façonner les bords, piquer le fond et les bords avec une fourchette. Disposer un papier de cuisson, des billes céramiques (ou des haricots, etc.) puis enfourner pendant 20 minutes.
8) Étaler la compote sur le fond de tarte, disposer les oignons et les rondelles de saucisses de canard.
9) Parsemer d’emmental râpé.
10) Enfourner 10 minutes jusqu’à une jolie coloration.
11) Déguster comme entrée.

Relaxnews