Publié dans Texte Actualité divers

Les nouveaux billets de 100 et 200 euros attendus pour la fin Mai

billet eurosCes nouvelles coupures vont entrer en circulation à partir du 28 mai. Elles sont issues de la série Europe, qui a la particularité d’offrir de nouveaux signes de sécurité pour lutter contre la contrefaçon.

Après les billets de 5, 10, 20 et 50 euros c’est au tour des plus grosses coupures d’être renouvelées. Les billets de 100 et 200 euros de la série Europe vont être mis en circulation à partir du 28 mai. Ces coupures peu utilisées en France sont les dernières à bénéficier de signes de sécurités renforcés pour lutter contre la contrefaçon.

La bande argentée insérée au recto des billets en concentre plusieurs. Parmi eux, un hologramme sur lequel figurent des petits symboles de l’euro gravitant autour du nombre. Ceux-ci deviennent plus clairs sous une lumière directe. C’est un dispositif spécifique aux billets de 100 et 200 euros. Le portrait d’Europe, personnage de la mythologie grecque est l’emblème de cette nouvelle série. Elle apparaît dans une fenêtre transparente quand on incline le billet.

L’impression des nombres 100 et 200, situés dans le coin inférieur gauche, bénéficie aussi d’améliorations: s’ils apparaissent toujours en couleur brillante passant du vert émeraude au bleu profond selon l’inclinaison, des petits symboles de l’euro à l’intérieur du nombre ont été ajoutés.

Il y a aussi toujours les impressions en filigrane sur la gauche, qui permettent de voir par transparence le portrait d’Europe et la valeur du billet. Outre les signes de sécurité visibles à l’œil nu, les billets renferment également des signes lisibles par les machines.

La taille de ces deux nouveaux billets est différente de ceux de la série précédente : ils conservent la même longueur, mais la hauteur a été modifiée pour se caler sur celle des billets de 50 euros. Ainsi, ces billets seront plus faciles à manier par les machines, et ils seront mieux adaptés aux portefeuilles. La Banque Centrale espère ainsi leur assurer une durée de vie plus longue, car ils seront moins sujets à l’usure et aux déchirures.

Côté design, la coupure de 100 euros conserve le vert comme couleur dominante. Les éléments architecturaux qui l’ornent sont inspirés du baroque et du rococo. Le billet de 200 euros reste jaune. Il est décoré par des éléments d’architectures en verre et acier, caractéristiques du XIXe siècle

La mise en circulation de ces deux nouveautés permet de boucler l’impression de la série Europe. En effet, les coupures de 500 euros ne sont plus renouvelées. Mais les billets en circulation peuvent continuer à être utilisés, même si, dans les faits, ils sont rarement acceptés.

Publié dans Texte Actualité divers

Meghan Markle a accouché d’un garçon

couple royalLe prince Harry et son épouse Meghan ont accueilli ce lundi 6 mai leur premier enfant, un garçon.

La famille royale britannique s’agrandit. Meghan Markle, l’épouse du prince Harry, a donné naissance ce lundi 6 mai un petit garçon, son mari, le duc de Sussex, à ses côtés.

Le prince Harry a annoncé la nouvelle devant les nombreux médias réunis à Windsor, dans l’attente de l’événement. « Je suis heureux d’annoncer que Meghan et moi avons eu ce matin un petit garçon qui va très bien. La mère et l’enfant se portent bien. Ça a été l’expérience la plus incroyable de ma vie. Ce dont sont capables les femmes dépasse tout simplement l’entendement », a-t-il déclaré, visiblement très ému.

Ce moment très particulier
La nouvelle a également été annoncée sur le compte Instagram officiel du duc et de la duchesse de Sussex. « Nous sommes heureux de vous annoncer que leurs altesses royales le du et la duchesse de Sussex ont accueilli leur premier enfant, tôt le matin du 6 mai 2019. Il pèse 3,2 kilos. La duchesse et le bébé se portent bien et le couple remercie le public qui a partagé leur excitation et l’a soutenu tout au long de ce moment très particulier de leur vie », indique le communiqué publié sur le compte Instagram Sussex Royal.

Le premier « royal baby » du duc et de la duchesse de Sussex est septième dans l’ordre de succession au trône, juste après Harry, et juste avant le prince Andrew, deuxième fils de la reine. Il passe après ses trois cousins, George, Charlotte et Louis.

Le prince Harry et la duchesse de Sussex ont, jusqu’au bout, tenu à préserver le secret autour de cette naissance, afin de préserver au mieux leur vie privée. Début avril, ils avaient ainsi publié un communiqué indiquant : « Les altesses royales ont décidé de garder secret leur projet pour l’arrivée de leur enfant. Le duc et la duchesse ont hâte de partager cette excitante nouvelle avec le monde une fois qu’ils auront eu l’opportunité de la célébrer dans l’intimité avec leur nouvelle famille. »

Les Britanniques ont beaucoup spéculé sur cette naissance, pariant sur le sexe et le prénom du bébé. Ils étaient ainsi nombreux à attendre une fille prénommée Diana.

Publié dans Texte Actualité divers

Tour du monde du chocolat

chocolatLe cacao est une denrée exotique, qui se récolte de part et d’autre des tropiques. Selon son origine, il donne naissance à des chocolats de saveur et de composition très différentes. Tour du monde des grands crus les plus savoureux.

En tablette, en poudre, en confiseries. le chocolat est fait à partir du cacao, récolté dans différentes régions du globe.

Le cacao, un ingrédient qui vient de loin
Le cacao provient du cacaoyer, un arbre tropical originaire d’Amérique latine. Les premiers consommateurs de fèves de cacao semblent être les mayas vers l’an 600, puis les Aztèques au XIIe siècle. Le cacaoyer fut exporté à partir du XVIIe siècle vers d’autres régions chaudes et humides, en Afrique et en Asie.

De nos jours, l’Afrique fournit le plus gros de la production mondiale, environ 60%, avec en tête la Côte d’ivoire, suivie du Nigeria, du Cameroun, du Ghana, du Togo. On y cultive surtout du « forastero », un cacao robuste, aux arômes corsés et légèrement amer. En Amérique centrale et du Sud, Mexique, Costa Rica, Venezuela, Colombie, Equateur, Brésil, on produit encore du « criollo », un cacao d’une grande finesse très aromatique.

De qualité exceptionnelle, très cher, il est malheureusement en train de disparaître en raison de sa vulnérabilité au « balai de sorcière », un champignon qui décime peu à peu les plantations. Il tend à être remplacé par le « trinitario », une variété plus résistante obtenue par croisement entre « criollo » et « forastero ». D’autres variétés hybrides, qui poussent spontanément, sont également employées à la fabrication du chocolat.

Les grands crus du chocolat
Jusqu’à présent, de façon à garantir au consommateur un goût constant, la plupart des chocolats résultaient de l’assemblage d’au moins 2 ou 3 cacaos de provenances différentes. Depuis peu, en France, la tendance est aux chocolats de pure origine, dont la dégustation, comme en oenologie, fait appel à la notion de terroir.

Les artisans chocolatiers revendiquent volontiers l’usage de grands crus, tels que le « cacao fin aromatique » de Madagascar, l’ « Arriba » de l’Equateur, le « Chuao » et le « Puerto Cabella » du Venezuela, le « San Tomé » de l’île de San Tomé. La provenance du cacao des chocolats industriels n’est encore que timidement annoncée.

Elle est en revanche systématiquement indiquée dans le cas des chocolats équitables, (le commerce équitable garantit aux producteurs, réunis en coopératives, un prix d’achat supérieur au cours mondial, en échange de bonnes pratiques agricoles), parfois complétée par la variété du cacao. Toutefois, le terroir ne fait pas tout, le savoir-faire du chocolatier est essentiel : fermentation et torréfaction des fèves, affinage et conchage, comptent parmi les étapes déterminantes de la qualité du chocolat.

Quels atouts nutritionnels pour quels chocolats ?
Les inconditionnels ne jurent que par le chocolat noir, le plus aromatique en raison de sa proportion de cacao plus élevée : minimum 35 % selon la réglementation, optimale entre 60 et 75 % d’après le « club des croqueurs de chocolat ». C’est aussi celui qui apporte le plus de minéraux, magnésium, fer, potassium, et de polyphénols, ces anti-oxydants qui jouent un rôle dans le ralentissement du vieillissement cellulaire.

La proportion et la biodisponibilité (assimilation intestinale) de ces polyphénols dépend tout autant de l’origine des cacaos, que de la fabrication : certains chocolatiers travaillent sur des procédés visant à leur préservation. L’autre critère de choix des dégustateurs de chocolat est une teneur exclusive en beurre de cacao, tandis qu’une directive européenne, applicable depuis 2003, autorise l’adjonction de jusqu’à 5 % d’autres matières grasses végétales.

Ce n’est pas forcément une bonne chose sur le plan nutritionnel. Ces graisses, comme l’huile de palme ou de karité, peuvent être plus riches en acides gras saturés que le beurre de cacao, le chocolat perd alors de son intérêt cardio-protecteur. Pour le moment, en France, les chocolats sont encore fabriqués selon leur recette traditionnelle au beurre de cacao, ce n’est plus le cas dans les autres pays européens.

Publié dans Texte Recette Cuisine

Moussaka de dinde

Moussaka de dindeIngrédients pour 2 personnes
– 2 grosses aubergines
– 1 oignon haché
– 1 kg de filet de dinde en morceaux
– 1 tasse à thé de vin blanc
– 1 tasse à thé d’huile d’olive
– 1 tomates mûres
– persil
– sel et poivre
Pour la béchamel
– 13 g de farine
– 17 g de beurre
– 1 dl de lait froid
– 1 litre de lait chaud
– 33 g de gruyère

Préparation
1) Enveloppez les aubergines dans du papier d’aluminium et faites les cuire à four moyen jusqu’à ce qu’elles ramollissent.
2) Faites chauffer l’huile et faites revenir l’oignon avec les morceaux de filet de dinde. Ajoutez le vin, les tomates épluchées et concassées, le persil, le sel, le poivre et laissez mijoter pendant 15 minutes.
3) Dans un plat, disposez la moitié des aubergines, couvrez-les du mélange viande de dinde, oignon, tomates puis répartissez dessus le reste des aubergines coupées en tranches et salées.
4) Confectionner la béchamel, délayer la farine avec le lait froid. Faire bouillir le reste du lait et au moment de l’ébullition, y verser la préparation tout en tournant. Saler, poivrer. Laisser réduire jusqu’à la consistance désirée.
5) En fin de cuisson, ajouter le beurre en petits morceaux et le gruyère râpé.
6) Répartissez uniformément la béchamel sur la Moussaka.
7) Faites cuire à four moyen pendant 30 à 40 minutes.

Publié dans Texte Actualité divers

Petit-déjeuner, l’allié santé

Petit-déjeuner, l'allié santéPas question de rater le premier repas de la journée.

Car si le petit déjeuner permet d’éviter le creux de onze heures, c’est aussi un allié santé indispensable. Alors n’hésitez plus : tartine du matin, éloigne le médecin.

Vous ne prenez jamais le temps de petit-déjeuner ?  Attention, cela risque de vous coûter cher.

Une tartine contre le diabète et l’obésité
Manger au petit déjeuner vous évitera de prendre des kilos. C’est le constat de nombreux scientifiques, qui soulignent également que ce repas matinal diminue le risque d’apparition de résistance à l’insuline (hormone qui régule le taux de sucre dans le sang), premier pas vers le diabète.

Selon l’une des dernières recherche 1 sur le sujet, ceux qui prennent le temps de manger avant de partir travailler, ont près de deux fois de moins de problèmes d’obésité ou de résistance à l’insuline, comparé à ceux qui ne prennent rien. Ce premier repas permettrait à l’organisme de mieux gérer les apports en sucre et en calories. Avec un bon petit-déjeuné, pas de risque de grignoter en fin de matinée ou de manger comme un glouton à midi.

Pensez vitamine B
Pour votre petit déjeuner, les féculents sont incontournables. Si vous êtes un accro de la tartine, pensez pain complet, sinon optez pour des céréales. Ces féculents vous permettront de faire le plein de vitamines B, essentielles pour booster vos capacités intellectuelles.

Ces vitamines seraient indispensables dès le matin afin de rester concentré tout au long de la journée. La vitamine B9 (acide folique) en particulier, permet d’éviter la fatigue intellectuelle. La vitamine B1 semble également jouer un rôle prépondérant pour l’attention. Et si vous ne pouvez pas avaler du pain ou des céréales, il vous reste le brie pour faire le plein de vitamines B,  plus difficile à tremper dans son café.

Un bol contre le cholestérol
Le rythme de vos repas est aussi essentiel pour le cœur. En effet, une équipe de scientifiques américains 3 a trouvé un lien entre la fréquence des repas et le taux de cholestérol. En étudiant 14 000 personnes âgées de 45 à 75 ans, les chercheurs ont noté que le taux de cholestérol était plus faible chez ceux qui mangeaient 5 à 6 fois par jour, par rapport aux personnes qui prenaient uniquement un ou deux repas.

Cette différence apparaissait même si les repas plus nombreux étaient globalement plus caloriques ! Le mécanisme n’est pas expliqué, mais on peut penser que l’organisme s’habitue à stocker l’énergie lorsque l’intervalle entre deux repas est trop long. En pratique, il faut donc là encore faire un véritable petit déjeuner mais également ajouter une petite collation au goûter.

Alors pour préserver votre capital santé, prenez le temps d’avaler un petit déjeuné, composé idéalement de pain ou de céréales, d’un produit laitier, d’une boisson et d’un fruit.