Publié dans Texte Réflexion

Le paradoxe de notre temps

paradoc tempsLe paradoxe de notre temps est qu’on oublie de dire un mot gentil à celui qui nous regarde avec admiration.

Bientôt cet enfant pour qui tu es un héros sera devenu grand et vivra sa propre vie. N’oublie pas de serrer dans tes bras les personnes que tu aimes, parce que c’est le seul trésor qui vienne du cœur et qui ne coûte rien.

On peut guérir n’importe quelle blessure en serrant quelqu’un contre soi, pourvu qu’on le fasse avec tendresse. N’oublie pas de dire « Je t’aime » aux personnes qui comptent pour toi, mais surtout, dis-le avec sincérité.

Souviens-toi de profiter du temps que tu as avec la personne que tu aimes, parce qu’un jour elle ne sera plus là. Prends le temps d’aimer, prend le temps de parler
et de partager tes pensées intimes.

Et n’oublie jamais ceci, la vie ne se mesure pas par le nombre de souffles que l’on prend, mais par le nombre d’instants beaux, à couper le souffle.

Bob Morrehead

Publicités
Publié dans Texte Recette Cuisine

Céleri rémoulade aux pommes et aux noisettes

Céleri rémoulade aux pommes et aux noisettesIngrédients pour 2 personnes
– 1 /2 boule de céleri rave (environ 400 g)
– 1 pommes
– 10 g de noisettes
– Le jus d’1 citron jaune
– 1 demi cuillère à soupe de mayonnaise
– 1 demi cuillère à soupe de crème fraîche épaisse
– 1 pointe de moutarde forte
– Sel et poivre du moulin

Préparation
1) Dans un bol, mélanger la mayonnaise, la crème fraîche et la moutarde. Assaisonner selon le goût (sel et poivre).
2) Peler le céleri et le râper. Arroser de jus de citron pour éviter qu’il noircisse.
3) Laver et râper la pomme (ou la couper en petits dés).
4) Concasser grossièrement les noisettes.
5) Dans un saladier, déposer le céleri râpé, les pommes râpées et les noisettes concassées.
6) Verser la sauce et bien mélanger.
7) Servir le céleri rémoulade bien frais.

Relaxnews

Publié dans Texte Réflexion

La légende personnelle

alchimisteLa légende personnelle : c’est ce que tu as toujours souhaité faire. Chacun de nous, en sa prime jeunesse, sait quelle est sa légende personnelle. Accomplir sa légende personnelle est la seule et unique obligation des hommes.

Le principe favorable : quand la chance est de notre côté, il faut en profiter et tout faire pour l’aider de la même façon qu’elle nous aide.

Le cœur a peur : Les cœurs des hommes sont ainsi, ils ont peur de réaliser leurs plus grands rêves, parce qu’ils croient ne pas mériter d’y arriver, ou ne pas pouvoir y parvenir. Nous mourons de peur à la seule pensée d’amours enfuis, d’instants qui auraient pu être merveilleux de trésors introuvables.

Le cœur craint de souffrir et cette crainte de la souffrance est pire que la souffrance elle-même. Aucun cœur n’a jamais souffert, alors qu’il était à la poursuite de ses rêves, parce que chaque quête est un instant d’Éternité.

Lorsque tu veux vraiment une chose, tout l’Univers conspire à te permettre de réaliser ton désir, c’est toujours une force positive. Souviens-toi de toujours savoir ce que tu veux. Ton trésor doit absolument être trouvé pour que tout ce que tu as découvert en chemin puisse avoir un sens.

Sois attentif aux signes, n’oublie pas que tout n’est qu’une seule chose. N’oublie pas le langage des signes et surtout, n’oublie pas d’aller jusqu’au bout de ton destin. Le cœur avertit toujours lorsque l’on s’éloigne de son rêve, du chemin qui nous est tracé.

Celui qui vit sa légende connaît ses besoins. Il n’y a qu’une chose qui puisse rendre un rêve impossible, c’est la peur d’échouer. La plus grande imposture du monde, c’est lorsqu’à un moment donné de notre existence, nous perdons la maîtrise de notre vie, qui se trouve dès lors gouvernée par le destin.

Chaque jour porte en lui l’Éternité, toute bénédiction qui n’est pas acceptée
risque de se transformer en malédiction. Lorsque nous cherchons à être meilleurs que nous le sommes, tout devient meilleur aussi autour de nous.

Ne t’abandonne pas au désespoir, souviens-toi d’un vieux proverbe qui dit
que l’heure la plus sombre est celle qui vient juste avant le lever du soleil. Une quête commence toujours par la chance du débutant et s’achève toujours par l’épreuve du conquérant.

Publié dans Texte Recette Cuisine

Croustillant de poulet et melon chaud et sa crème glacée au basilic

Croustillant de poulet et melon chaud et sa crème glacée au basilicIngrédients pour 2 personnes
– 1 filets de poulet
– 3 feuilles de basilic ciselées
– ½ melon
– 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
– sel & poivre
Pour la glace
– 33 g de pesto
– 88 g de crème fraîche liquide entière
– 40 g de fromage (type st Morêt)
– 50 ml de lait
– 1 cuillère à café de sucre
– 2 pincées de sel

Préparation
1) Dans un grand bol, mélanger de façon homogène tous les ingrédients.
2) Passer le mélange en sorbetière. Garder la glace au congélateur.
3) Émincer les blancs de poulet en fines lamelles
4) Couper le melon en petits cubes.
5) Verser l’huile dans une poêle.
6) Faire revenir le poulet
7) Ajouter le basilic ciselé puis les cubes de melon, saler et poivrer.
8) Une fois le poulet cuit et les cubes de melon rôtis, retirer le jus de cuisson.
9) Couper les feuilles de bricks en deux et verser une cuillère à soupe du mélange melon/poulet sur un côté et pliez la feuille de façon à obtenir un triangle.
10) Enfourner à 180°C jusqu’à ce que les croustillants soient bien dorés
11) Servir chaud avec une boule de glace au basilic.

Relaxnews

Publié dans Texte Histoire, Légende

L’arbre à souhaits

arbre a souhaitsUn voyageur très fatigué s’assit à l’ombre d’un arbre sans se douter qu’il venait de trouver un arbre magique, « l’arbre à réaliser des Souhaits ».

Assis sur la terre dure, il pensa qu’il serait bien agréable de se retrouver dans un lit moelleux. Aussitôt, ce lit apparut à côté de lui.

Étonné, l’homme s’y installa en disant que le comble du bonheur serait atteint si une jeune fille venait masser ses jambes percluses. La jeune fille apparut et le massa très agréablement.

« J’ai faim », se dit l’homme, « et manger en ce moment serait à coup sûr un délice. » Une table surgit, chargée de nourritures succulentes. L’homme se régala. Il mangea et il but.

La tête lui tournait un peu, ses paupières, sous l’action du vin et de la fatigue, s’abaissaient. Il se laissa aller de tout son long sur le lit, en pensant encore aux merveilleux évènements de cette journée extraordinaire.

« Je vais dormir une heure ou deux », se dit-il. « Le pire serait qu’un tigre passe par ici pendant que je dors. »  Un tigre surgit aussitôt et le dévora. »

Nous avons en nous un arbre à souhait qui attend nos ordres. Mais attention, il peut aussi réaliser nos pensées négatives et nos peurs. En tout cas, il peut être parasité par elles et se bloquer. C’est le mécanisme des soucis.