Publié dans Texte Actualité divers

Bernard Tapie veut saisir la Cour de justice de l’Union européenne

Bernard TapieL’homme d’affaires considère que le droit européen de la concurrence a été bafoué dans l’affaire du Crédit lyonnais, pour laquelle il a été relaxé.

L’ancien ministre et homme d’affaires Bernard Tapie demande, mercredi 7 août, à chaque juridiction européenne qui a eu à connaître l’affaire du Crédit lyonnais, dans laquelle il a été relaxé le 9 juillet dernier, de saisir la Cour de justice de l’Union européenne.

Les six prévenus, dont faisait également partie Stéphane Richard, le PDG d’Orange, étaient initialement jugés pour « escroquerie, détournement de fonds publics et complicité de ces deux infractions ». Mais le tribunal n’a retenu finalement que la qualification « d’escroquerie et de complicité d’escroquerie », pour décider en fin de compte que l’accusation n’avait pas apporté la preuve de la culpabilité des prévenus.

L’homme d’affaires affirme, dans une tribune publiée par Le Figaro (article payant), avoir déposé trois mémoires à la Cour de cassation. Il a effectué cette démarche dans le cadre des recours qu’il avait introduits afin d’obtenir que des questions préjudicielles soient adressées à la Cour européenne, mécanisme par lequel les juridictions nationales demandent aux juges de Luxembourg d’interpréter le droit de l’Union pour les éclairer.

Il doit encore rembourser 403 millions d’euros
Bernard Tapie y dénonçait ce qu’il considère comme « les multiples violations du droit européen de la concurrence commises par le Crédit lyonnais, ses filiales, ses offshores, acheteurs d’Adidas ». S’estimant floué par le Crédit lyonnais lors de la vente du fabricant d’équipements sportifs Adidas en 1993, Bernard Tapie avait obtenu, quinze ans plus tard, 403 millions d’euros lors d’un arbitrage contesté.

Mais il était accusé, avec son avocat Maurice Lantourne, d’avoir obtenu frauduleusement cet arbitrage en collusion avec un des arbitres, Pierre Estoup, et avec l’aide de Stéphane Richard, alors directeur de cabinet de la ministre de l’Économie et des Finances Christine Lagarde.

Malgré la relaxe dont il a bénéficié, l’homme d’affaires reste condamné à rembourser les 403 millions d’euros. Il ne dit pas dans sa tribune s’il espère que la saisine de la Cour de justice de l’Union européenne lui permettra de remettre en cause ce remboursement. Il présente simplement sa démarche comme une défense des valeurs européennes.

Publié dans Texte Recette Cuisine

Truffes choco fraises au piment d’Espelette

Truffes choco fraises au piment d'EspeletteIngrédients
– 1 cuillère à café de piment d’Espelette
– 25 cl de crème liquide entière
– 3 cuillère à soupe de confiture de fraise du Périgord
– 1 cuillère à soupe de crème de fraise
– 225 g de chocolat noir
– 75 g de beurre
– 20 framboises fraîches
– 4 cuillère à soupe de cacao non sucré en poudre

Préparation
1) Faire chauffer la crème dans une casserole avec la confiture et la crème de fraise jusqu’à ébullition.
2) Hacher le chocolat au couteau.
3) Verser la crème chaude sur le chocolat haché et mélanger pour le faire fondre et obtenir un mélange lisse.
4) Ajouter ensuite le beurre ramolli en petits cubes et mélanger jusqu’à ce qu’il soit totalement incorporé.
5) Laisser refroidir et faire prendre au réfrigérateur pendant 2 heures au moins.
6) Former de petites boules de ganache entre la paume de vos mains en insérant une framboise fraîche au centre de chacune.
7) Mélanger le cacao et le piment d’Espelette dans une assiette creuse et y rouler chaque truffe.
8) Replacer au réfrigérateur sur un plateau pour 1 heure.
9) Sortir les truffes avant de les déguster à température ambiante.

Relaxnews

Publié dans Texte Actualité divers

Voici le PC de gaming le plus petit au monde

Voici le PC de gaming le plus petit au mondeCe minuscule ordinateur permet de jouer à de très simples jeux d’arcade, dont Tetris ou Snake. Il n’a pas vocation à être commercialisé.

Il a le mérite d’être léger. Le « ThinkTiny », un minuscule PC de gaming, a été conçu par Paul Klinger. Il rend hommage à un PC qui fait près de dix fois sa taille, le Lenovo ThinkPad. De ce bien connu ordinateur longtemps prisé des adeptes de jeux vidéo, la miniature reprend l’emblématique trackpoint rouge, qui s’utilise comme un joystick d’arcade. Il dispose également d’un écran de moins de deux centimètres de large.

Snake et Tetris comme rares loisirs
Le mini PC dispose d’un éventail de jeux très restreints. Il permet de jouer aux classiques d’arcade Snake, jeu très populaire à l’époque des Nokia 3310, à Tetris, mais aussi à Lunar Lander, un jeu de simulation sorti en 1979. Il n’a néanmoins pas vocation à être vendu, précise son créateur.

Cette palette de jeux peut être élargie au gré des compétences en informatique de son utilisateur. L’ordinateur dispose néanmoins de performances très limitées. La production d’une telle machine s’est par ailleurs avérée assez longue, note Gizmodo.

Son créateur permet néanmoins à d’autres internautes de prendre la main et de fabriquer leur propre machine miniature. Le code du logiciel présent dans le mini ordinateur ainsi que les fiches de conception, dont certains plan d’impression 3D, ont été publiés sur le site collaboratif GitHub.

Le ThinkTiny reste à ce jour le plus petit PC au monde à pouvoir être utilisé pour jouer. Fin juin 2018, des chercheurs de l’Université du Michigan avaient indiqué avoir mis au point le plus petit ordinateur au monde : une machine de 0,04 millimètre cube, embarquant un processeur. Ce dernier, impossible à actionner à la main, pourrait trouver sa place dans un environnement médical.

Publié dans Texte Recette Cuisine

Poêlée de lotte et Melon

Poêlée de lotte et MelonIngrédients pour 2 personnes
– 1 belle queue de lotte
– 1 melon
– 1 banane plantain
– 1 gousse d’ail
– 1 piment antillais
– 1 cives (ou 15 brins de ciboulette et 1/2 échalote)
– Le jus d’1 citron vert
– 2 cuillère à soupe d’huile d’olive
– Sel et poivre au moulin

Préparation
1) Préparer la sauce : peler et hacher la gousse d’ail, émincer les cives, couper en tout petit dés la chair du piment antillais (méfiez-vous, plus ou moins selon la force du piment).
2) Verser tous ces ingrédients dans un bol, ajouter le jus de citron vert et 2 cuillère à soupe d’huile d’olive. Saler et poivrer.
3) Couper la banane en deux et la plonger dans une casserole d’eau froide salée.
4) Mettre sur le feu pour 10 minutes de cuisson à compter des premiers signes d’ébullition. Égoutter, ôter la peau et couper la banane en rondelles.
5) Enlever la peau et l’arête centrale de la queue de lotte. Détailler la chair en cubes.
6) Couper les melons en deux, ôter les graines et détailler la chair en billes à l’aide d’une cuillère parisienne.
7) Mettre une poêle à chauffer avec 1 cuillère à soupe d’huile d’olive et saisir les cubes de lotte.
8) Laisser cuire à feu vif 5 minutes puis réserver sur une assiette afin qu’ils rendent leur eau.
9) Remettre la poêle sur le feu avec un filet d’huile d’olive puis y verser les rondelles de banane, les billes de melon et les cubes de lotte égouttés.
10) Faire revenir 5 minutes à feu vif en remuant délicatement.
11) Saler et poivrer, verser dans un plat et arroser avec la sauce au moment de servir.

Relaxnews

Publié dans Mon blog

Visite du Musée du chocolat à Strasbourg

20190802_141527En 1871, Monsieur Schaal établit sa fabrique de chocolat sur les bords de l’Ill, à Strasbourg, au cœur de la Petite France. C’est en 1967, près de 100 ans après la création de la chocolaterie Schaal, que la famille Burrus rachète l’entreprise.

En 1970, afin d’assurer son développement, elle construit de nouveaux locaux en périphérie strasbourgeoise, à Geispolsheim. La saga de Schaal Chocolatier se poursuit depuis.

L’entreprise familiale a grandi, mais ses valeurs et son amour du métier sont restés intacts. L’exigence du fondateur demeure celle de ses successeurs.

Impliquée dans un protocole de développement durable depuis 2014, la famille Burrus possède ses propres plantations de cacao en Équateur et de noisettes dans le Sud-Ouest de la France.

Le mot du Président, Jean Philippe Burrus

Pourquoi avez vous crée Les Secrets du chocolat ?
Les Secrets du Chocolat a été créé en 2003 pour combler l’absence, à cette époque en Alsace, d’un lieu éducatif qui permette de faire découvrir la fabrication du chocolat. Il fallait d’autant plus combler ce manque car l’Alsace est une région gastronomique et touristique par excellence. Nous avons donc souhaité avant tout répondre aux attentes du public.

20190802_144851Que voulez vous transmettre ?
Si le chocolat est un produit très démocratisé aujourd’hui, peu de gens savent comment il est fabriqué. Avec le musée du chocolat, la famille Burrus, qui est dans ce métier depuis 1912, s’est donnée pour mission de faire découvrir aux petits et aux grands toutes les étapes de la fabrication d’un chocolat d’excellence : de la culture de la fève de cacao dans ses plantations équatoriennes, jusqu’à la dégustation des bonbons de chocolat. Cette mission est à la fois éducative, mais c’est avant tout un message d’amour : la volonté de partager une passion pour un savoir-faire.

20190802_141633Quel avenir pour le musée ?
Lorsque le musée a été conçu, notre démarche était très statique et la scénographie recherchée. Depuis, nous cherchons constamment à faire évoluer notre offre pour la rendre ludique, interactive et sensorielle. Notre ambition est d’amener notre visiteur à vivre avec tous ses sens l’univers du chocolat. Nous l’invitons également à un insolite voyage gourmand, grâce à notre restaurant de type bistronomique logé dans un wagon du train Orient Express et notre boutique de produits fins.