Publié dans Texte Actualité divers

Pourquoi la Chine veut lancer sa propre cryptomonnaie

pourquoi-la-chine-veut-lancer-sa-propre-cryptomonnaie.jpgLa Chine planche sur l’équivalent d’un « crypto-yuan » depuis cinq ans déjà. D’après l’un des responsables de la Banque centrale chinoise, le projet serait désormais « presque prêt ».

Aucune date de sortie officielle n’a encore été communiquée. Mais le projet serait sur les rails depuis près de cinq ans et « presque prêt », selon les mots de l’un des responsables de la Banque populaire de Chine (BPC). Le pays envisage de lancer sa propre cryptomonnaie nationale, rapportent plusieurs médias. Concrètement, il s’agit pour la Chine de créer, sous forme d’application mobile, un portefeuille virtuel qui permettrait de convertir depuis son smartphone des yuans en l’équivalent de « crypto-yuans ».

Pour rappel, les cryptomonnaies sont des monnaies numériques, sécurisées et a priori décentralisées. Leur cours ne dépend en théorie d’aucune banque ni d’aucun gouvernement. Celui du bitcoin, la plus connue d’entre elles, varie par exemple en fonction de l’offre et de la demande, et également du nombre de bitcoins en circulation. Le crypto-yuan chinois serait une exception à cette règle. Il serait en l’occurrence centralisé, adossé sur le yuan et entièrement contrôlé par le gouvernement chinois.

« Remplacer l’argent liquide »
Ce projet n’a rien d’anecdotique pour Pékin, la Chine voit en cette cryptomonnaie un moyen de réduire la dépendance de son économie au dollar et de se prémunir des sanctions économiques américaines, à l’heure où les deux pays se livrent à une intense guerre commerciale.

D’après les mots de Fan Yifei, le gouverneur de la Banque populaire de Chine, cette monnaie numérique constituerait surtout une alternative de taille pour « remplacer l’argent liquide ». Le lancement de cette cryptomonnaie rime également avec une surveillance accrue du gouvernement chinois sur les transactions réalisées dans le pays.

Enfin, le crypto-yuan est vu comme une réponse à l’offensive des géants de la tech dans le secteur des cryptomonnaies. Le dévoilement, mi-juin, de la cryptomonnaie de Facebook a servi de catalyseur dans le pays. Le directeur de la BPC avait en réaction indiqué donner un coup d’accélérateur au projet de cryptomonnaie nationale, relevait le South China Morning Post.

De nouvelles informations sont néanmoins attendues pour saisir l’ensemble des applications possibles de cette cryptomonnaie. Les contours du cryptoyuan restent en effet flous à l’heure actuelle. « Il s’agit plus d’une représentation digitale d’une monnaie banque centrale que d’une vraie « cryptomonnaie », note par ailleurs Simon Polrot, spécialiste des questions juridiques liées aux cryptomonnaies, auprès de BFM Tech. « La BPC précise même que la technologie blockchain serait plus ou moins accessoire et ne serait pas la seule utilisée.

Depuis 2014
Pour la BPC, les premiers travaux sur la création d’une cryptomonnaie nationale remontent à 2014. A l’époque, le bitcoin valait l’équivalent de 500 dollars. Après de très importantes phases fluctuations, il est récemment repassé au-dessus des 11.000 dollars.

L’annonce donne un éclairage nouveau à plusieurs initiatives prises par la Chine vis-à-vis des cryptomonnaies. Le pays serre depuis 2017 la vis sur ce secteur en expansion. Début avril, la principale autorité de planification économique du pays envisageait d’interdire purement et simplement le minage de bitcoin. Cette activité, très gourmande en électricité, met à profit la puissance de calcul des ordinateurs pour créer cette monnaie numérique.

Quelques mois auparavant, les ICO (pour « initial coin offerings »), qui qualifient des levées de fonds en cryptomonnaies, avaient été interdites dans le pays. Des plateformes de transactions ont également été fermées. Enfin, des entreprises en pointe dans le secteur se sont vues forcées de délocaliser leurs activités. La Chine faisait notamment valoir la peur de fuites de capitaux pour justifier ces décisions. Mais de telles restrictions ont très vraisemblablement servi à préparer le terrain pour le lancement de son propre crypto-yuan.

Publié dans Texte Actualité divers

Pas de solution à la crise politique avant le 20 août

crise italieLe Sénat italien a repoussé au 20 août une solution à la crise politique déclenchée par le chef de la Ligue (extrême droite) Matteo Salvini, lui infligeant un camouflet en rejetant mardi tout projet de motion de censure contre le gouvernement de Giuseppe Conte.

Le ministre de l’Intérieur, qui a fait exploser la majorité formée avec le Mouvement 5 Étoiles le 8 août, avait réclamé le vote dès cette semaine d’une résolution de défiance contre l’exécutif, en place depuis seulement 14 mois.

Convoqués en urgence en plein été, une majorité des sénateurs se sont prononcés contre la motion de M. Salvini qui, pour l’occasion, avait renoué avec ses vieux alliés de la droite traditionnelle, Forza Italia (FI, droite) et Frères d’Italie (FdI, post-fasciste). En parallèle, ils ont demandé, dans une autre motion, à M. Conte de venir s’exprimer au parlement le 20 août, pour tenter de dénouer la crise. Les spécialistes ont immédiatement interprété le scrutin au Sénat, qui a vu le M5S voter aux côtés du Parti démocrate (PD, centre-gauche), comme ouvrant la voie à une majorité alternative à celle qui a gouverné le pays jusqu’à présent.

Risque de récession
L’ancien Premier ministre déchu Matteo Renzi (2014-2016), toujours poids-lourd du PD, a fait un retour au premier plan, en proposant au M5S, d’unir leurs forces derrière un «gouvernement institutionnel» et «no tax» (anti-impôts), qui taillerait drastiquement dans le nombre de parlementaires (345 de moins sur un total de 950) et adopterait le budget 2020. Des élections anticipées dès l’automne comme l’exige M. Salvini depuis sa rupture avec le M5S «seraient une catastrophe» car elles rendraient impossible l’adoption de mesures budgétaires pour éviter la hausse de la TVA, a argué M. Renzi lors d’une conférence de presse au Sénat, juste avant le vote.

Selon lui, dans ce cas, la TVA très pénalisante pour les consommateurs, pourrait «monter à 25%» et «il est certain que l’Italie tombera en récession». «Nous avons la possibilité de tourner la page», a commenté M. Renzi, en tendant la main aux Cinq Étoiles, tout en reconnaissant que «cela lui en coûte sur le plan humain», car il a subi son lot «d’insultes, accusations» de leur part.

Publié dans Texte Actualité divers

Pour 500 dollars, des pâtes à vie et à volonté

pasta passUne chaîne américaine de restaurants propose une offre alléchante pour les aficionados des spaghetti bolognaises et des tagliatelles à la carbonara.

Pour les aficionados des spaghetti bolognaises et des tagliatelles à la carbonara, la chaîne américaine de restaurants Olive Garden a une offre alléchante : des pâtes à vie et à volonté pour 500 dollars (447 euros environ). Le «pasta pass», qui promet aussi de la soupe, de la salade et des gressins en illimité, sera réservé à 50 personnes.

Il sera mis en vente le 15 août en même temps que 24 000 cartes à 100 dollars pour des pâtes à satiété pendant neuf semaines. Les pass devraient filer rapidement, Olive Garden ne prévoyant qu’une fenêtre de 30 minutes ou «jusqu’à ce que tout soit vendu» pour tenter sa chance. La chaîne a même prévu une «salle d’attente en ligne».

À 500 dollars, le pass devrait être rentabilisé au bout de 45 visites dans un des quelque 800 restaurants Olive Garden aux États-Unis, des établissements souvent installés dans des zones commerciales.

Publié dans Texte Actualité divers

Le taux pivot du yuan à nouveau en baisse

Le taux pivot du yuan à nouveau en baisseLa banque centrale chinoise a fixé pour la journée de mercredi le taux pivot du yuan à 6,9996 pour un dollar, en repli de 0,44% par rapport à mardi.

La Chine, qui contrôle étroitement le cours de sa monnaie, l’a de nouveau laissé chuter mercredi pour le troisième jour consécutif face au dollar, en dépit de propos plus conciliants de Washington sur la guerre commerciale.

La banque centrale chinoise a fixé pour la journée de mercredi le taux pivot du yuan à 6,9996 pour un dollar, en repli de 0,44% par rapport à mardi. Il s’agit de son niveau le plus bas depuis mai 2008. La Banque centrale autorise quotidiennement sa devise à fluctuer de plus ou moins 2% par rapport à ce taux pivot. Sur le marché des changes onshore, le taux du yuan était en repli de 0,37% à 7,0455 face au dollar à 10h40 locales (4h40 au Luxembourg). La devise a franchi lundi le seuil symbolique des 7 yuans pour un dollar, son niveau le plus bas depuis 11 ans.

Escalade
La nouvelle a été vue comme une escalade dans la guerre commerciale entre Pékin et Washington, après la menace du président américain Donald Trump d’étendre des droits de douane supplémentaires à la quasi-totalité des importations en provenance de Chine à compter du 1er septembre. Une baisse du yuan favorise les exportations chinoises et pourrait atténuer l’impact de ces surtaxes.

Après avoir officiellement accusé Pékin de manipuler sa monnaie, l’administration Trump a semblé tenir mardi des propos plus conciliants envers la Chine. Le principal conseiller économique du président américain, Larry Kudlow, a indiqué que Donald Trump voulait toujours un accord commercial avec la Chine «mais seulement à condition que ce soit un bon accord».

Publié dans Texte Recette Cuisine

Paleron de bœuf de Chalosse braisé au vin de Tursan, gratin de cardon à la moëlle

paleron-de-b-uf-de-chalosse-braise-au-vin-de-tursan-gratin-de-cardon-a-la-moellePaleron de bœuf de Chalosse braisé au vin de Tursan, gratin de cardon à la moëlleIngrédients pour 2 personnes
– 1 kg de paleron de Bœuf de Chalosse
– 33 g de cardon de moëlle
– 17 g de farine
– 17 g de beurre
– 17 g de fromage râpé
– 1 litre de vin de Tursan rouge
– 17 cl de Floc de Gascogne Rouge
– 3 cl de jus de veau lié
– 1 demie carotte
– 1 demi oignon
– 1 demi cardon
– 1 demi citron
– Quelques feuilles de thym

Préparation
1) Préchauffer le four à 150°C.
2) Braiser le paleron et le colorer sur toutes les faces.
3) Ajouter les légumes en le faisant doucement cuire.
4) Déglacer au vin et au Floc puis flamber.
5) Enfourner le tout durant 3 heures en veillant à ce que le paleron soit immergé.
6) Une fois la cuisson terminée, enrouler le paleron dans du film pour lui donner une forme de boudin.
7) Passer la sauce au chinois afin de réduire le jus.
8) Éplucher les cardons et les conserver dans une eau préalablement citronnée.
9) Les tailler et les faire cuire quelques minutes dans une eau bouillante afin de les blanchir.
10) Conserver l’eau de cuisson.
11) Faire blanchir à leur tour les cardons de moëlle et les tailler en tranches.
12) Réaliser une béchamel avec la farine, le beurre et l’eau des cardons.
13) Disposer les cardons dans un plat, recouvrir de béchamel, disposer des tranches de moelle et parsemer de fromage.
14) Gratiner au four.

Relaxnews

Publié dans Texte Recette Cuisine

Brioche perdue aux pommes et au cidre

Brioche perdue aux pommes et au cidreIngrédients pour 2 personnes
– 2 pommes golden
– 4 tranches de brioche rassise (ou de pain brioché)
– 1 œufs
– 5 cl de lait
– 5 cl de cidre
– 50 g de sucre en poudre
– 1 sachet de sucre vanillé
– 75 g de beurre

Préparation
1) Éplucher les pommes, les couper en quartiers, retirer le cœur et les pépins, puis les recouper en lamelles.
2) Faire fondre 50 g de beurre dans une poêle, ajouter les pommes et 50 g de sucre.
3) Faire cuire en retournant les lamelles afin qu’elles soient caramélisées des 2 côtés.
4) Pendant ce temps, mélanger dans une jatte, les œufs avec le lait, le cidre, le sucre en poudre restant et le sucre vanillé, sans faire mousser.
5) Tremper les tranches de brioche dans ce mélange.
6) Faire fondre 50 g de beurre dans une autre poêle et y mettre la moitié des tranches imbibées.
7) Les faire dorer quelques minutes sur feu doux, des 2 côtés.
8) Les disposer sur le plat de service et les maintenir au chaud en recouvrant avec une feuille d’aluminium.
9) Remettre 50 g de beurre dans la poêle, y faire dorer le reste des tranches, puis les mettre avec les autres.
10) Pour servir, dresser les pommes en rosace sur les tranches de brioche.
11) Servir aussitôt.

Note : on peut arroser les pommes caramélisées de calvados et flamber.