Publié dans Texte Actualité divers

Facebook renonce à son slogan « C’est gratuit et ça le restera toujours »

facebookDepuis quelques jours, un nouveau slogan a remplacé le bien connu mot d’ordre de Facebook sur sa page d’accueil. Pour le réseau social, créer un compte est désormais et avant tout « rapide et facile ».

Facebook joue avec les nerfs de ses utilisateurs. Il y a quelques jours, le réseau social le plus populaire au monde a troqué son ancien mot d’ordre « C’est gratuit et ça le restera toujours », jusqu’alors visible sur sa page d’accueil, contre un plus concis « C’est rapide et facile ».

Le site Wayback Machine, qui permet d’explorer des sites spécifiques à un moment donné, permet de dater ce changement à la nuit du 6 au 7 août.

facebook inscription

Facebook n’a pour le moment pas formulé de commentaire sur ce discret changement. Y a-t-il pour autant une chance que le réseau social lance une version payante ?   En avril 2018, auditionné par le Sénat américain à la suite de l’affaire Cambridge Analytica, Mark Zuckerberg n’avait pas exclu de faire payer les utilisateurs de son réseau social.

« Il y aura toujours une version de Facebook qui sera gratuite », avait-il alors avancé, sans balayer d’un revers de main la possibilité d’une version payante et dénuée de publicité. « C’est notre mission de connecter les gens partout dans le monde et de les rapprocher. Pour ce faire, nous estimons que nous devons apporter un service que tout le monde peut s’offrir ».

La semaine précédente, la numéro deux de Facebook avait indiqué qu’une version du réseau social sans publicité devrait absolument être payante.  « Nous avons déjà des options pour se désinscrire de certains ciblages », avait expliqué Sheryl Sandberg auprès de la chaîne de télévision NBC. « Nous ne disposons pas d’un outil pour retirer toutes les publicités ciblées, à un haut niveau. Dans ce cas, nous proposerions un produit payant. »

Un sondage mené à l’époque estimait à sept dollars par mois le montant moyen considéré comme acceptable par les utilisateurs de Facebook pour profiter d’une telle offre. Un changement d’une telle ampleur reste néanmoins pour l’heure au stade de simple hypothèse.

Publié dans Texte Santé

Flambée de rougeole en Europe

rougeoleAvec près de 90.000 cas recensés au premier semestres, le nombre de personnes atteintes de la rougeole à doublé sur le continent depuis 2018 à la même période.

L’Europe connaît une flambée des cas de rougeole et cette maladie y ressurgit dans quatre pays, dont le Royaume-Uni, où elle était considérée comme éliminée, s’inquiète jeudi l’OMS, appelant à intensifier la vaccination.

L’Organisation mondiale de la santé fait état de 89.994 cas de rougeole dans 48 pays européens au premier semestre 2019, plus du double par rapport à la même période de l’an dernier (44.175) et d’ores et déjà davantage que pour toute l’année 2018 (84.462).

« La reprise de la transmission de la rougeole est un problème préoccupant. Si l’on ne parvient pas à établir et à maintenir une couverture vaccinale élevée dans chaque communauté, les enfants et les adultes connaîtront des souffrances inutiles, et certains seront voués à une mort tragique », a prévenu Günter Pfaff, le président de la Commission régionale de vérification de l’élimination de la rougeole et de la rubéole.

Grèce, Albanie, République Tchèque et Royaume-Uni particulièrement touchés
Sur la foi des chiffres de 2018, la maladie n’est plus jugée « éliminée » au Royaume-Uni, en Grèce, en République tchèque et en Albanie. Pour l’OMS, le statut d' »élimination » correspond à l’absence de transmission continue pendant 12 mois dans une zone géographique particulière.

Au Royaume-Uni, 953 cas ont été signalés en 2018 (489 depuis le 1er janvier 2019), tandis que 2.193 ont été répertoriés en Grèce (28), 1.466 en Albanie (475) et 217 en République tchèque (569).

« Chacun de ces pays est un exemple de couverture vaccinale nationale extrêmement élevée. Il ne s’agit donc pas d’exemples de pays dont les systèmes (de santé) sont particulièrement faibles, a relevé Kate O’Brien, la directrice du département Vaccination à l’OMS. Je pense que c’est une sonnette d’alarme pour le monde entier : il ne suffit pas de parvenir à une couverture nationale élevée, il faut le faire dans chaque communauté et dans chaque famille », a-t-elle ajouté.

Une maladie mortelle
Extrêmement contagieuse et pouvant entraîner de graves complications, parfois mortelle (37 cas en Europe au premier semestre et 74 en 2018), la rougeole se transmet habituellement par contact direct ou par l’air, infectant les voies respiratoires, puis se propageant à tout l’organisme.

En Europe, la majeure partie des personnes touchées ont moins de 19 ans (60% des cas). Au premier semestre 2019, 78% des cas y ont été enregistrés dans quatre foyers de contagion : Kazakhstan, Géorgie, Russie et Ukraine, qui à elle seule concentre 60% des cas.

La rougeole est déclarée éliminée dans 35 des 53 pays que comprend la région. Ils étaient 37 en 2017. Elle est endémique dans 12 pays, dont la France et l’Allemagne, pays dans lequel la vaccination deviendra obligatoire à partir de mars 2020. Bons élèves, l’Autriche et la Suisse accèdent au statut d' »élimination » après avoir « démontré l’interruption de la transmission continue depuis au moins 36 mois ».

Il n’existe pas de traitement curatif de la rougeole, mais elle peut être évitée par deux doses d’un vaccin, selon l’OMS, qui évalue à plus de 20 millions le nombre des morts empêchées dans le monde entre 2000 et 2016 grâce à la vaccination.

À l’échelle de la planète, la quantité des cas signalés a été multipliée par trois entre la période allant du 1er janvier au 31 juillet 2018 (129.239) et les sept premiers mois de cette année (364.808). Les cas les plus nombreux ont été enregistrés en République démocratique du Congo, à Madagascar et en Ukraine. Les États-Unis ont quant à eux recensé leur plus grand nombre de cas de rougeole en 25 ans.

6,7 millions de morts par ans
L’OMS estime par ailleurs que moins d’un cas sur dix est signalé dans le monde, ce qui signifie que l’ampleur de l’épidémie est bien plus importante que les statistiques officielles. L’agence spécialisée de l’ONU considère ainsi qu’en réalité il y a environ 6,7 millions de mort chaque année liés à la rougeole, a expliqué Mme O’Brien.

Cette maladie resurgit un peu partout dans le monde à cause d’un mauvais accès aux soins ou d’une défiance envers les vaccins. Jusqu’en 2016, elle était pourtant en recul.

Dans les pays occidentaux, les « anti-vax » prétendent qu’il existe un lien entre le vaccin contre la rougeole et l’autisme. Plus d’une fois, l’OMS a démenti cette théorie, fondée sur une étude falsifiée.

Publié dans Texte Actualité divers

Décès de Michel Aumont

Michel AumontConnu pour ses seconds rôles dans Un dimanche à la campagne et Ripoux contre ripoux, Michel Aumont a décroché quatre Molières et trois nominations aux César.

L’acteur Michel Aumont, connu pour ses rôles dans Un dimanche à la campagne de Bertrand Tavernier et Ripoux contre ripoux de Claude Zidi, est mort mercredi 28 août à l’âge de 82 ans, comme l’a confirmé son entourage à BFMTV.

Grand second rôle du cinéma français et ancien pensionnaire de la Comédie-Française, Michel Aumont a décroché au cours de ses cinquante ans de carrière quatre Molières. Il a aussi reçu trois nominations au César du meilleur second rôle masculin pour Des enfants gâtés (1977), Courage fuyons (1979) et Un dimanche à la campagne (1984).

Un habitué des films de Claude Zidi et de Francis Veber
Excellent dans les rôles de commissaire et d’homme politique, Michel Aumont a participé à plusieurs films mémorables des années 1970 comme La Gifle de Claude Pinoteau, Monsieur Klein de Joseph Losey et Mort d’un pourri de Georges Lautner. Plus récemment, il est apparu dans Palais Royal de Valérie Lemercier.

Michel Aumont a aussi noué des relations privilégiées avec deux maîtres de la comédie à la française. Sous la direction de Claude Zidi, il a joué dans La Course à l’échalote, Bête mais discipliné et surtout Ripoux contre ripoux.

Francis Veber l’a quant à lui employé dans Le Jouet, Les Compères, Le Placard, Tais-toi! et La Doublure. Des succès populaires qui ont permis à Michel Aumont de devenir un des seconds rôles les plus prolifiques et les plus connus du cinéma français.

Publié dans Texte Recette Cuisine

Crème d’asperges au basilic et chips de magret de canard

Crème d'asperges au basilic et chips de magret de canardIngrédients pour 2 personnes
– 450 g d’asperges blanches
– 1 litre de bouillon de légumes froid
– 1 pomme de terre
– 5 cl de crème fraîche épaisse
– quelques feuilles de basilic
– 4 tranches de magret de canard fumé

Préparation
1) Préchauffer le four à 200°C (th.6-7).
2) Préparer les asperges. Les poser sur le plan de travail et les peler délicatement à l’aide d’un économe en partant de la pointe. Couper l’extrémité des tiges (environ 1,5 à 2 cm).
3) Rincer les asperges et les couper en tronçons.
4) Éplucher, rincer et couper la pomme de terre en morceaux.
5) Les déposer dans une casserole avec le bouillon de légumes (froid).
6) Ajouter le basilic et porter à ébullition pendant environ 5 minutes.
7) Ajouter les asperges et prolonger la cuisson de 15 minutes.
8) Pendant ce temps, préparer les chips de magret de canard, déposer les tranches de magret fumé sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et enfourner pendant 10 min à 200°C (Th 6-7).
9) Mixer en crème les asperges et les pommes de terre avec le bouillon.
10) Servir la crème d’asperge décorée de chips de canard fumé.

Relaxnews