Publié dans Texte Actualité divers

Les parents de Maëlys demandent que Nordahl Lelandais soit jugé pour viol et assassinat

maelys.JPGLes parents de Maëlys, disparue le 27 août 2017, souhaitent que Nordahl Lelandais, son meurtrier présumé, soit jugé pour assassinat et viol.

Ils souhaitent que les circonstances aggravantes soient retenues contre Nordahl Lelandais. Les parents de Maëlys, disparue le 27 août 2017, ont demandé à la justice que son meurtrier présumé soit jugé pour assassinat et viol. Actuellement, l’ancien militaire est mis en examen pour enlèvement suivi de meurtre.

L’avocat des parents de Jenifer et Joachim de Araujo a déposé une demande de requalification auprès des juges d’instruction pour réclamer que les poursuites à l’encontre de Nordahl Lelandais soient modifiées. « Aujourd’hui, Nordahl Lelandais n’est pas mis en examen pour des faits de nature sexuelle sur Maëlys, de la même manière qu’il n’est pas mis en examen pour des faits d’assassinat sur Maëlys et mes clients ont eu l’occasion de dire que cette qualification pénale ne leur convenait pas », a fait savoir Me Rajon.

« Mais qu’elle ne convienne pas, c’est une chose. Que l’on ait en revanche des éléments objectifs qui nous laissent craindre que Maëlys de Araujo ait fait l’objet de ces sévices-là en est une autre et nous disposons de ces éléments », a jouté l’avocat des parents de la fillette, en référence au témoignage d’un ancien co-détenu de Lelandais.

Demande d’annulation d’un témoignage
En août dernier, un homme, qui a occupé durant six mois une cellule voisine de celle de Nordahl Lelandais au centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier, a assuré que ce dernier lui aurait confié avoir violé Maëlys avant de lui asséner des coups mortels. Un témoignage qui venait contredire les dépositions du suspect qui, depuis le début de l’affaire, a toujours assuré avoir tué « accidentellement » la fillette.

Ce jeudi, l’avocat de Nordahl Lelandais, Me Alain Jakubowicz, a demandé à la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Grenoble l’annulation de ce témoignage mettant en cause l’ancien militaire. La décision a été mise en délibéré à la semaine prochaine.

« La manifestation de la vérité dans le cas de l’affaire Maëlys est une entreprise très difficile et qu’il ne faut pas compter sur Nordahl Lelandais pour avancer, a réagi Me Rajon. En revanche, former une telle demande, je considère que c’est entravé la manifestation de la vérité, c’est la raison pour laquelle si le témoignage a été recueilli d’une manière régulière, il n’a pas lieu de l’écarter. »

Nordahl Lelandais encourt déjà la réclusions criminelle à perpétuité, assortie d’une peine de sûreté au terme de laquelle il serait libérable. Mais si les chefs d’assassinat et de viol sur mineur étaient retenus comme poursuites, Nordahl Lelandais encourraient alors la réclusion criminelle de perpétuité réelle, c’est-à-dire sans possibilité d’être libérable. Une peine exceptionnelle prise « par décision spéciale » de la cour.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s