Publié dans Texte Famille

Les blessures les plus difficiles à guérir

BlessureQuel que soit notre sentiment par rapport à la famille, les blessures les plus difficiles à guérir et qui nous marquent le restant de notre vie sont souvent exclusivement familiales.

Le stress vécu à l’âge précoce laisse des traces dans le cerveau, il crée des sillages dans l’esprit qui ne seront jamais comblés. Cela a pour résultat un adulte vulnérable avec un grand risque de troubles émotionnels.

C’est parce que la famille est considérée comme étant un refuge, le seul lieu où l’on devrait pouvoir bien se sentir, se sentir aimé et entouré.

Lorsqu’un membre de notre famille nous trahi ou nous déçoit ou nous blesse, c’est nos racines et notre identité qui est altéré. Cela n’a rien à voir avec une trahison de la part d’un ami ou d’un collègue.

La blessure familiale serait génétiquement transmise à travers les générations
L’épigénétique a prouvé que tous les événements qui se produisent dans notre environnement proche affecte nos gènes. Cela explique pourquoi les enfants souvent peuvent hériter du caractère ou des sentiments de leurs parents comme la peur, le stress et certains traumatismes.

Blessure vive malgré la distance
Si l’on décide de couper les ponts avec une famille ou un membre toxique et traumatisant, pensant que cela résoudra le problème, nous nous trompons. La distance permet peut-être de camoufler la blessure, mais ne la guérit pas.

Publié dans Texte Actualité divers

Les dîners des Français sont moins conviviaux qu’il y a 20 ans

Les dîners des Français sont moins conviviaux qu'il y a 20 ansSelon le baromètre Datalicious publié dans le Parisien ce jeudi dernier , les Français dînent plus souvent sur le pouce, affalés sur le canapé et seuls qu’il y a vingt ans.

En France, le dîner est sacré. Si la journée, chacun mène son emploi du temps avec ses rendez-vous et ses activités, le repas du soir a toujours été un moment privilégié où les membres de la famille se retrouvent ensemble assis autour d’une table pour discuter ou tout simplement prendre le temps. Le repas traditionnel français est si important qu’il a même été ajouté depuis 2010 au Patrimoine immatériel de l’humanité de l’Unesco.

Pour autant, selon les résultats de la première édition du baromètre Datalicious Ifop pour le site de livraison de repas à domicile Just Eat, réalisé à partir d’un échantillon de 1000 individus, le repas du soir est de moins en moins convivial et plus rapidement expédié, apprend-on dans le Parisien.

Les Français dînent plus vite et plus souvent seuls
Les Français semblent ainsi davantage rechercher le confort au moment des repas. Alors que la table à manger est toujours plébiscitée par 81% des personnes interrogées, elle perd 4 points en vingt ans au profit du canapé moelleux, ses coussins et son plaid. Cette habitude est avant tout féminine puisque 43% d’entre elles choisissent le sofa, contre 32% des hommes. De même, elle concerne davantage les jeunes entre 18 et 34 ans.

Autre constat : les Français mangent plus rapidement. Une personne sur deux estime qu’elle passe moins de trente minutes à table et moins souvent en famille, soit 6 points de moins qu’en 1999. D’ailleurs, 43% des Français dînent seuls chez eux. Cette fois encore, les femmes et les jeunes générations se distinguent avec respectivement 48% et 53% d’adeptes.

Et lorsque qu’ils sont plusieurs à partager les repas, la moitié d’entre eux disent cuisiner des choses différentes pour les autres membres du foyer. Végétarien, sans gluten, sans lactose … le dîner peut s’avérer un véritable casse-tête pour les cuisiniers.

Faire plaisir aux invités
En 2019, les écrans sont très importants au moment du repas du soir. Selon le baromètre Datalicious, l’ordinateur portable est ouvert dans un foyer sur deux sur la table à manger et il n’est pas rare de voir des adolescents accrochés à leur téléphone portable entre deux bouchées pour continuer les conversations avec leurs amis ou encore voir les plus grands absorbés par les informations.

Si au quotidien, le « repas traditionnel » est en péril, lorsque qu’ils reçoivent chez eux, les Français n’hésitent pas à ressortir leurs casseroles pour cuisiner maison et faire plaisir à leurs hôtes. Ils abandonnent ainsi salades et soupes englouties sur le pouce (49% des Français, soit 19 points de plus qu’en 1999) pour un repas complet entrée/plat/dessert.

Publié dans Texte Réflexion

Quelques règle de vie

Regle de vieApprends à tendre les bras pour accueillir et non pour enchaîner. Aime sans t’appuyer sur l’autre, mais accorde lui l’appui. Aide quelqu’un à planter des fleurs au lieu d’attendre qu’on t’offre un bouquet.

Rappelle-toi que chacun est unique et a une valeur infinie. Ne cultive jamais la vengeance : elle engendre la haine. Seul le pardon permet à l’homme d’évoluer. Ne juge pas. Prends les autres comme ils sont et non pas comme tu voudrais qu’ils soient.

Tu ne pourras jamais progresser si tu ne passes pas par les portes de la tolérance. Donne l’exemple dans la vie de tous les jours, ceci est plus riche et plus convaincant que tous les discours.

Accroche-toi aux nuages quand ça va mal, même les plus gris ont une bordure d’argent. Rien de vraiment bon ne sort de l’ambition ou du seul sens du devoir. On obtient de bien meilleurs résultats en inculquant aux enfants la dévotion et l’amour des hommes et des réalités objectives.

Albert Einstein

Publié dans Texte Sexualité

Tendances sexuelles : quelles pratiques auront la cote en 2020 ?

sexualitéLes tendances se dessinent aussi dans le domaine sexuel. Voici celles qui promettent de rythmer 2020  et la vie des couples.

Les nombreux bilans parus à la fin de 2019 montrent qu’il existe bien des grandes tendances, bien que l’on n’en ait pas toujours conscience. Cela n’est pas surprenant en matière de mode, de beauté ou même de séduction (on croit être original sur Tinder, quand en réalité on se ressemble beaucoup), mais il existe un domaine qui lui aussi évolue, et auquel on ne pense pas toujours : la sexualité.

Elle aussi a ses tendances, comme l’affirment des experts en la matière qui ont déjà déterminé quelles seraient les pratiques qui feraient fureur en 2020. Ce sont les équipes de chez Lelo, une marque suédoise de sextoys commercialisée dans toute l’Europe, qui les ont détaillées, et elles sont au nombre de 6, rapporte le site Metro.

L’intelligence artificielle
Vous vous souvenez du smart lipstick, le vibromasseur avec lequel il est possible de discuter (de choses plus ou moins coquines) ?   Plus généralement, la haute technologie a envahi l’industrie du sexe, et les objets révolutionnaires connectés commencent à apparaître, à l’instar des sextoys qui enregistrent vos données personnelles et s’adaptent à votre « profil » au lit pour vous donner un maximum de plaisir. On n’arrête pas le progrès.

Le polyamour et les relations libres
Peut-être n’avez vous jamais entendu parler de polyamour, mais le concept est loin d’être nouveau. Il désigne des personnes qui revendiquent la possibilité d’avoir des relations, amoureuses ou sexuelles (ou les deux) avec plusieurs partenaires, ouvertement et honnêtement. La relation libre, quant à elle, est le fait de former un couple dans lequel la fidélité n’est pas « obligatoire ». Grâce à des témoignages, à des études qui lèvent le voile sur ces pratiques qui remettent en question la toute-puissance de la monogamie, elles deviennent de plus en plus acceptées, voire adoptées.

Les poupées sexuelles
On ne parle pas des modèles gonflables infiniment kitsch, mais des dernières créées qui affichent une ressemblance troublante avec les êtres faits de chair et d’os. Faites de silicone et d’un (faux) squelette qui renforce leur apparence réaliste, elles sont de plus en plus prisées par des particuliers qui n’ont pas peur de mettre la main au portefeuille.

Rester célibataire
Lelo pense également que les femmes célibataires en 2020 feront le choix de le rester un petit bout de temps. Elles éviteront de s’engager dans des relations sérieuses et seront plutôt tournées vers le plaisir solitaire, dont elles se satisferont grâce à une panoplie de jouets en tous genres, Girl power.

Le plaisir masculin
Eh oui, les hommes ont tout à fait le droit de se donner un peu de plaisir par leurs propres moyens. Et ils peuvent optimiser l’expérience grâce à des sex toys. Pour 2020, les marques vont se concentrer sur le plaisir masculin, en sortant des jouets spécialement conçus pour ces messieurs, comme des masseurs de prostate ou des manches à masturbation, tout un programme.

Les nouvelles sensations
Enfin, les vibrations, c’est bien, mais d’autres options, c’est mieux. De nouvelles techniques feront leur apparition pour provoquer toujours plus de plaisir, comme les ondes sonores pour stimuler le clitoris et le reste du corps. Les sextoys utilisant les battements et les aspirations seront de plus en plus nombreux.

Vous l’aurez compris, 2020 risque bien d’être une année innovante au niveau du sexe. Alors ne faites pas les timides et ne boudez pas votre plaisir, suivez les tendances et vous passerez une année riche en plaisir et en sensations.

Publié dans Texte Santé

Les AVC ne touchent pas que les adultes : 1000 enfants en sont victimes chaque année en France

AVCA l’occasion de la journée mondiale de l’AVC, focus sur les enfants victimes. Ils sont environ 1000 à être touchés chaque année en France. Près des deux tiers d’entre eux en gardent des séquelles.

Quand il est question d’accidents vasculaires cérébraux (AVC), on pense généralement aux adultes, notamment aux personnes âgées. Mais les plus jeunes ne sont pas épargnés: tous les ans, un millier d’enfants sont en effet victime d’un AVC. C’est le cas de la jeune Alice, 8 ans, qui, en se réveillant un matin il y a un an et demi, a ressenti une gêne inhabituelle. « J’étais fatiguée et je n’arrivais pas à parler », raconte la fillette à BFMTV.

Ses parents se sont alors rendu en urgence à l’hôpital, et le diagnostic a été sans appel : il s’agissait bien d’un accident vasculaire cérébral. « Je n’y croyais pas. Je ne pensais pas que ça pouvait arriver à un enfant », confesse Charlotte, la mère d’Alice.

5% de mortalité chez les enfants
La fillette s’est remise de son AVC, mais elle doit tout de même continuer sa rééducation tout en poursuivant une scolarité à mi-temps. De nombreux enfants victimes d’accidents vasculaires cérébraux conservent en effet des séquelles.

« La mortalité est relativement faible, environ 5%. Par contre ce sont des enfants qui, pour la plupart, vont avoir des séquelles. Les deux tiers d’entre eux. Que ce soit sur le plan de la motricité, ou, et c’est parfois le plus difficile à repérer et à prendre en charge, sur le plan des apprentissages », détaille Manoëlle Kossorotoff, neuropédiatre et coordinatrice du centre national de référence AVC.

La spécialiste plaide ainsi pour une prise en charge le plus tôt possible, dès l’apparition des symptômes. Ces derniers sont les mêmes que ceux présentés par les adultes lors d’un AVC, à savoir une paralysie d’un coté du corps ou du visage ainsi que des difficultés d’élocution.

Publié dans Texte Réflexion

Quelques règles de vie

Albert EinsteinApprends à tendre les bras pour accueillir et non pour enchaîner. Aime sans t’appuyer sur l’autre, mais accorde lui l’appui. Aide quelqu’un à planter des fleurs au lieu d’attendre qu’on t’offre un bouquet.

Rappelle-toi que chacun est unique et a une valeur infinie. Ne cultive jamais la vengeance, elle engendre la haine. Seul le pardon permet à l’homme d’évoluer. Ne juge pas.

Prends les autres comme ils sont et non pas comme tu voudrais qu’ils soient. Tu ne pourras jamais progresser si tu ne passes pas par les portes de la tolérance. Donne l’exemple dans la vie de tous les jours, ceci est plus riche et plus convaincant que tous les discours.

Accroche-toi aux nuages quand ça va mal, même les plus gris ont une bordure d’argent. Rien de vraiment bon ne sort de l’ambition ou du seul sens du devoir. On obtient de bien meilleurs résultats en inculquant aux enfants la dévotion et l’amour des hommes et des réalités objectives.

Albert Einstein

Publié dans Texte Réflexion

Le train de la vie

train

A la naissance, on monte dans le train et on rencontre nos parents. On croit qu’ils voyageront toujours avec nous. Pourtant, à une station, nos parents descendront du train, nous laissant seuls, continuer le voyage.

Au fur et à mesure que le temps passe, d’autres personnes montent dans le train.
Et elles seront importantes : Amis(es), Enfants, Fraternité, même l’amour de notre vie.

Beaucoup démissionneront (même l’amour de notre vie) et laisseront un vide plus ou moins grand. D’autres seront si discrètes, qu’on ne réalisera pas qu’elles ont quitté leurs sièges.

Ce voyage en train sera plein de joies, de peines, d’attentes, de bonjours, d’au-revoir et d’adieux. Le succès est d’avoir de bonnes relations avec tous les passagers pourvu qu’on donne le meilleur de soi-même.

On ne sait pas à quelle station nous descendrons, donc vivons heureux, aimons et pardonnons. Il est important de le faire, car lorsque nous descendrons du train,
nous ne devrons laisser que de beaux souvenirs à ceux /celles qui continueront leur voyage.

Soyons heureux avec ce que nous avons et remercions le ciel de ce voyage fantastique. Aussi, merci d’être un(e) des passagers(ères) de mon train. Et si je dois descendre à la prochaine station, je suis contente d’avoir fait un bout de chemin avec vous.