Publié dans Texte Actualité divers

Renaud annonce son prochain album pour l’automne

renaudL’album, qui s’appellera « Les mômes et les enfants d’abord », va « sortir cet automne. Il y a douze titres.

Il est presque fini, on est au stade du mixage », a précisé le chanteur de 67 ans qui n’a pas donné d’interviews ni de nouvelles depuis deux ans.

Le chanteur Renaud annonce la sortie de son prochain album pour l’automne mais n’envisage pas « pour l’instant » de tournée, dans une interview mise en ligne samedi par Le Parisien.

L’album, qui s’appellera « Les mômes et les enfants d’abord », va « sortir cet automne. Il y a douze titres. Il est presque fini, on est au stade du mixage », a précisé le chanteur de 67 ans qui n’a pas donné d’interviews ni de nouvelles depuis deux ans.

« Un album sur l’enfance »
« Il y a un peu d’humour, il va en faire râler plus d’un parce qu’il y a plein de gros mots. Les enfants adorent les gros mots. Mais c’est plus un album sur l’enfance qu’un album pour enfants », a-t-il précisé en soulignant qu’il n’avait « pas pour l’instant » l’intention de refaire une tournée.

Le chanteur, qui produit par ailleurs le prochain album de Dave, dit faire de la rééducation tous les matins après une chute en janvier, au cours de laquelle il s’est cassé « les deux radius, les deux cubitus, les deux poignets ».  « J’ai porté des attelles pendant deux mois, je ne pouvais plus rien faire, plus manger, plus signer un autographe. Mais ça va mieux », assure-t-il.

Plus d’alcool « depuis six mois »
Il souligne aussi ne plus boire d’alcool « depuis six mois ». « Ça, c’est un exploit. Je suis toujours entouré de copains qui boivent. Modérément, mais qui boivent. Mais moi je ne bois pas », a-t-il dit.

Chanteur populaire et engagé, Renaud a accumulé les succès au long d’une carrière ternie par l’alcoolisme et la dépression. Son retour discographique, avec un album éponyme et la chanson « Toujours debout », fut l’un des grands moments musicaux de l’année 2016. Il s’est écoulé à plus de 700.000 exemplaires et fut suivi par une longue tournée.

Publicités
Publié dans Texte Actualité divers

Victoires de la musique 2019

Jeanne AddedLe palmarès des Victoires de la musique est dévoilé ce vendredi soir à la Seine musicale, à Paris.

Jeanne Added, Angèle, Bigflo et Oli … La jeune garde pourrait prendre le pouvoir aux 34e Victoires de la musique.

Après la razzia du rap en 2018 dans le sillage d’Orelsan, qui avait raflé trois trophées dont celui d' »artiste masculin », cette édition, retransmise en direct sur France 2 et France Inter, pourrait renouveler un peu plus encore les générations parmi les lauréats.

Cette année, l’académie de 600 votants (artistes, producteurs de disque et de spectacles, critiques…) a choisi de mettre en lumière des artistes pour beaucoup inconnus il y a deux ans, puisqu’un peu plus du tiers des nommés sont en lice avec leur premier album.

« J’espère que le rap sera respecté pour ce qu’il est »
Camélia Jordana a obtenu la première récompense de la soirée aux 34e Victoires de la musique, dans la catégorie « album de musiques du monde ».

Damso a également remporté de son côté la Victoire de l’album rap. « J’espère que le rap sera respecté pour ce qu’il est et non pour ce qu’on veut qu’il soit. Avec ce genre d’initiative, ça commence à s’ouvrir », a déclaré Damso au micro de BFMTV.

Jeanne Added a reçu deux prix. En plus d’être sacrée artiste féminine de l’année aux Victoires de la musique 2019, la jeune femme a reçu la Victoire du meilleur album rock.

Voici les artistes nommés et les lauréats

Album de musiques du monde : Fatoumata Diawara (Fenfo) / Camelia Jordana (Lost) / Delgres (Mo Jodi)

Album rap : Moha la Squale (Bendero) / Damso (Lithopédion) / Georgio (XX5)

Album de musiques électroniques : The Blaze (Dancehall) / Her (Her) / Synapson (Super 8)

Album de musiques urbaines : Eddy de Pretto (Cure) / Bigflo et Oli (La vie de rêve) / Aya Nakamura (Nakamura)

Création Audiovisuelle : Jain, Alright / Orelsan et Damso, Rêves Bizarres / Angèle, Tout Oublier

Album rock : Feu ! Chatterton (L’Oiseleur) / Miossec (Les Rescapés) / Jeanne Added (Radiate)

Album de chansons variétés : Christine & The Queens (Chris) / Alain Bashung (En amont) / Alain Chamfort (Le Désordre des choses)

Artiste féminine de l’année : Jeanne Added / Christine & The Queens / Vanessa Paradis

Révélation scène : Tim Dup / Clara Luciani / Therapie Taxi

Victoire concert : Eddy de Pretto / Orelsan / Shaka Ponk

Artiste masculin de l’année :  Bigflo & Oli / Etienne Daho / Eddy de Pretto

Album révélation : Angèle (Brol) / Foé (Il) / Roni Alter (Roni Alter)

Chanson originale : Boulevard des Airs, Je me dis que toi aussi / Louane et Julien Doré, Midi sur Novembre / Aya Nakamura, Djaja / Orelsan et Damso, Rêves Bizarres

Publié dans Texte Actualité divers

Le 38e album d’Astérix sortira à l’automne

FRANCE-CARTOON-ASTERIXL’histoire se déroulera au village, selon le dessinateur Didier Conrad et le scénariste Jean-Yves Ferri.

Le retour des irrésistibles Gaulois. Le 38e album d’Astérix paraîtra le 24 octobre, annoncent dimanche 6 janvier le dessinateur Didier Conrad et le scénariste Jean-Yves Ferri au Journal du dimanche. Il s’agira du quatrième album réalisé par ce duo, qui s’est vu confier la suite des aventures d’Astérix en 2013 par l’un de ses deux créateurs, Albert Uderzo.

« L’album doit être fini le 6 juin pour être imprimé à plus de 5 millions d’exemplaires.  On a pratiquement terminé les crayonnés, la partie créative, il ne reste que quelques corrections dans le texte, de petites retouches dans les dessins », indique Didier Conrad.

L’histoire va « rester au village »
« Après ‘La Transitalique’, qui faisait voyager Astérix et Obélix à travers l’Italie, nous restons au village » avec ce nouvel album, ajoute Didier Conrad. « Quand on reste au village, il faut creuser un thème de société, jouer sur la psychologie des personnages … », souligne Jean-Yves Ferri. « Nous avons souhaité prendre pour point de départ le fameux ‘nos ancêtres les Gaulois …’. Sauf que bien sûr, on ne sait pas trop qui sont leurs ancêtres ! », relève Didier Conrad, qui souligne qu’Albert Uderzo « relit et nous fait part de ses remarques ».