Publié dans Texte Actualité divers

5 plantes à avoir chez soi pour purifier l’air

Dans la maison, et surtout l’hiver puisque nous avons tendance à moins aérer, l’air stagne et se mélange avec des particules polluantes que nous produisons constamment.

Ces particules sont encore plus présentes si l’on réside en ville. Néanmoins, il existe des solutions pour pallier ce problème de pollution de l’air, notamment les plantes d’intérieur. Voici 5 plantes d’intérieur efficaces pour dépolluer l’air et vivre dans un environnement plus sain.

La langue de belle-mère1) La langue de belle-mère
Cette plante, aussi appelée sansevieria est très efficace pour supprimer les toxines contenues dans l’air notamment le formaldéhyde et le benzène. De plus, elle est très simple d’entretien : simplement un peu d’eau et de lumière et elle peut survivre plusieurs semaines sans soins particuliers.

Chlorophytum comosum2) Chlorophytum comosum
Cette plante pousse facilement donc si vous n’avez pas forcément la main verte ou que vous êtes un simple amateur, elle est parfaite pour vous. C’est une plante qui fait naître des fleurs, et c’est donc aussi très joli à mettre dans une maison.

La fleur de lune3) La fleur de lune
Cette plante est non seulement une grande nettoyeuse d’air mais en plus, elle ne meurt pas. Elle fleurit surtout en été et il est préférable de la mettre à l’ombre.

L’aloe4) L’aloe
Elle est connue pour ses propriétés médicales et son huile est un excellent hydratant mais ce ne sont pas les seules qualités de cette plante qui est aussi un excellent purificateur d’air.

Nephrolepis exaltata5) Nephrolepis exaltata
Cette plante préfère les endroits à haute humidité et il ne faut pas l’exposer directement à la lumière. A noter que les salles de bains sont des endroits parfaits pour les placer.

Publicités
Publié dans Texte Réflexion

Paroles Amérindiennes

parole amrtindienneTu as le pouvoir de rire et aussi celui de pleurer.
Tu as le pouvoir de dire le fond de ta pensée.
Tu as le pouvoir de changer ta propre destinée.
Mais tu n’as pas le pouvoir de revivre ton passé, ni celui de prévoir tout ce qui va t’arriver.
Tu choisiras avec tes rêves,  tes désirs et tes réalités, en sachant que ton corps peut te limiter.
Mais n’oublie pas que plus tu avanceras, plus tu t’éveilleras et plus tu grandiras.
Alors cesse d’avancer en regardant derrière toi et fait rejaillir avec intensité, toutes les qualités de ton « moi »

Publié dans Texte Beauté et Soin

L’anti-cernes permanent, la nouvelle et étrange tendance tatouage

anti cerneAprès avoir conquis les amateurs et amatrices de loups qui hurlent à la mort et autres signes tribaux, les tatouages ont migré vers la cosmétique.

Aujourd’hui, si on ne veut plus avoir à se maquiller tous les matins, on peut se faire dessiner un contour de lèvres pour rendre les nôtres plus pulpeuses sans passer par la case chirurgie, un trait d’eye-liner discret ou plus épais pour celles et ceux qui souhaiteraient agrandir leur regard sans effort quotidien, ou encore donner une forme élégante et une densité homogène à des sourcils légèrement capricieux grâce au micro-blading.

La nouvelle lubie des pros et de leur clientèle allergique aux imperfections : le tatouage d’anti-cernes permanent. Une sorte de couche claire que l’on applique (pour toujours ou presque) sous nos yeux et qui diminue largement l’effet « fatigue extrême » sans qu’on ait à s’appliquer la fin de notre tube de fond de teint quasi durci, qui nous avait d’ailleurs coûté un bras.

Les photos sont bluffantes et le résultat discret. On a l’air réellement plus éveillé, et ce même si vient de se lever d’une nuit blanche de boulot, de fête ou de sexe ou pire encore, de pleurs de bébé.

Mais alors, comment ça marche ?  Comme tous les tatouages, en déposant le pigment une couche sous la peau pour servir de tampon entre la source de l’obscurité sous-jacente et la surface de l’épiderme. Autrement dit : on joue au coloriage avec une aiguille.

Une méthode qui a été initialement mise en place par un tatoueur brésilien, Rodolpho Torres, aussi spécialisé dans le camouflage de vergetures, pour celles qui en souffriraient ou souhaiteraient les faire disparaître.

Selon Glamour UK, l’expert explique utiliser un petit appareil portatif qui détecte la couleur de peau unique de chaque client·e, afin de personnaliser l’encre et de s’assurer qu’elle correspond parfaitement à cette nuance, puis s’attelle à sa tâche. En quelques minutes, le tour est joué, et on peut faire comme si l’insomnie était un mot complètement étranger à notre vocabulaire.

Pour ce qui est de l’après, Rodolpho précise que « vous pouvez vivre une vie normale et l’exposer à la lumière du soleil en sachant que votre peau ne sera pas tachée, car les pigments de tatouage approuvés par Anvisa (l’Agence de la réglementation de la santé du Brésil, ndlr) nous donnent cette sécurité. » Ouf.

On préfère toutefois mettre en garde contre le fait que l’opération n’est pas réalisable sur peau foncée, d’après Permanent Make Up, et insister sur le caractère permanent de la chose. Si vous vous tatouez les cernes, difficile de faire marche arrière.

Le site qui informe sur le sujet explique aussi que :« Les poches sous les yeux changent au fil des jours, au fur et à mesure que vous vieillissez et avec votre cycle de sommeil. Vous ne pouvez donc pas vous attendre à ce que ce qui les couvre un jour fonctionne le lendemain. Vous finirez par devoir acheter un correcteur pour camoufler les cercles noirs qui s’étendent au-delà de l’endroit que vous avez choisi de tatouer. » De quoi réfléchir sérieusement à la question.

Publié dans Texte Kamasutra

La posture du bateau ivre

La posture du bateau ivreDans la quête inaboutie du plaisir, la perte de contrôle est un élément capital, voire primordial. Chaque amant doit apprendre à s’abandonner voluptueusement au bon vouloir de l’autre.

Dans la position du bateau ivre, Madame laissera totalement son partenaire diriger seul le gouvernail. L’ancre est levée, au capitaine de guider le navire.

“Oh, combien de marins, combien de capitaines
Qui sont partis joyeux pour des courses lointaines,
Dans ce morne horizon se sont évanouis”

Ces quelques vers d‘Oceano Nox de Victor Hugo ne doivent pas effrayer l’homme avide d’émotions, d’aventures et de surprises. Le bateau sur les flots, la sensation de perte de contrôle, le léger chavirement que les partenaires peuvent connaître sont les avantages d’un kamasutra plus surprenant que jamais.

Au bord du lit, Madame s’allonge de manière à laisser ses jambes flotter dans l’air. Couchée sur le dos, elle se laisser aller au bon vouloir de Monsieur. Celui-ci s’agenouille au bord du lit, soulève et écarte les jambes de son amante en lui tenant les chevilles. Dirigeant les opérations, il pénètre la femme et domine largement le va-et-vient.

Commence alors la meilleure partie du jeu sexuel. Tel un capitaine devant son gouvernail, il peut décider de pencher sa partenaire d’un bord à l’autre. Les sensations, au niveau du vagin, s’accordent à celle ressenties par le mouvement. Elle se sent prise comme un navire en mer, subordonnée au moindre caprice des flots. Emportée par un vertige délicieux, elle ne peut cependant oublier la pénétration profonde et très relaxante qu’elle ressent.

L’homme, lui, profite d’une large vision de sa partenaire et veut se croire maître de la situation. Il ralentit ou accélère le va-et-vient et peut changer l’inclinaison du bassin de la femme ou l’angle des cuisses. Si cela est nécessaire, un coussin placé sous les fesses de sa partenaire peut servir à faciliter la pénétration.

Le capitaine de navire brave tempêtes et vagues déchirantes, orages et ressacs. Il se maintient jusqu’au bout, jusqu’à l’atteinte du plaisir suprême. La mer se fait alors huileuse, calme et tempérée. La frêle embarcation peut retourner à bon port, avant de repartir vers une autre embarquée pleine de surprises.

Publié dans Texte Réflexion

Votre façon de rire est un révélateur de votre personnalité

rireSi le rire est le propre de l’homme, la façon de rire est surtout propre à chaque individu.

Rire d’ogre, de père Noël ou cristallin, votre façon d’exprimer votre joie serait un puissant révélateur de votre personnalité. Les chercheurs se plaisent à observer tous nos gestes et actes du quotidien pour en tirer une esquisse de notre personnalité.

Si notre façon d’éternuer pourrait trahir notre caractère et notre position dans l’ascenseur définir notre statut social, notre façon de rire serait elle aussi une fenêtre ouverte sur notre âme. La marque Lambrini nous donne un aperçu de son étude sur le rire. Vous reconnaîtrez-vous dans une de ses descriptions ?

Vous avez un rire unique et contagieux : Votre rire est reconnaissable entre tous et fait immédiatement partir les membres de votre entourage dans un grand éclat de rire ? Cette démarcation peut être perçue comme un désir de se faire remarquer et comme un signe de vanité. Toutefois, si le rire est franc et naturel, vous passerez probablement pour une personne amusante, sociable et terre-à-terre.

Vous émettez un gloussement léger et contrôlé : Main devant la bouche, yeux qui se plissent, léger tressautement d’épaules et mignons gloussements, ce rire de petite fille trahit quelqu’un de timide ou qui veut sembler bien élevé en respectant les règles de bienséance.

Vous partez dans un rire d’ogre à gorge déployée : A l’inverse, si vous riez à gorge déployée, d’un son tonitruant et en vous tapant sur les cuisses, vous êtes sans doute dans la démonstration et avez besoin de vous faire remarquer car cette attitude témoigne d’un besoin d’être écouté et admiré.

Votre rire ressemble à un sifflement : Lorsque vous riez vous émettez un sifflement au lieu d’un gros éclat de rire, comme si vous reteniez votre rire dans votre gorge. Ceci résulte d’une habitude à la discrétion et à une déformation du monde professionnel qui nous impose d’être silencieux.

Vous vous forcez à rire : Le son et le mouvement de la bouche sont là, mais le haut du visage lui, reste impassible et neutre. « Cela suggère que le rire est une forme d’obligation, soit de politesse, soit pour attirer l’attention, soit pour entraîner le public à rire », expliquent les chercheurs responsables de l’étude. Un stratagème bien utile pour rire à la blague limite de votre patron.

Publié dans Texte Sexualité

Les préliminaires

amour coupleIl est important d’accorder toute leur importance aux préliminaires amoureux. Ces gestes tendres permettent d’accéder à une confiance réciproque et un épanouissement sexuel plus satisfaisant.

Ces préliminaires ont une place importante dans la rencontre sexuelle. Ils préparent les corps en leur apprenant à communiquer ensemble et déclenchent les phénomènes de l’excitation sexuelle.

Les corps de l’homme et de la femme dans leur ensemble participent à la rencontre sexuelle. La peau de l’ensemble du corps est sensible aux caresses même si beaucoup de sensations se concentrent sur les zones érogènes et en particulier les organes génitaux.

Chacun dans ce moment va pouvoir concentrer tout son intérêt sur le corps de l’autre et sur ses propres sensations. Le couple s’isole du reste du monde, il est comme dans une bulle, plus rien ne préoccupe les partenaires, uniquement attentifs à leur plaisir. Chacun donne et reçoit, les partenaires prennent un rythme commun, les organes génitaux se transforment par l’excitation sexuelle en organes de plaisir. Pour mieux vivre sa sexualité, il est important de connaître le cycle de réponse sexuelle de votre partenaire.

La pose du préservatif est à envisager dans les jeux sexuels bien avant le moment de la pénétration , la femme est la plus à même de le mettre (une façon sensuelle et acrobatique : tenter de le dérouler avec la bouche …).

Les choses plus sérieuses
Aux caresses et baisers sur le corps, font suites les caresses sexuelles, caresses sur les seins, le sexe. Chacun tente de susciter au mieux l’émoi sensuel de l’autre, reprenant une caresse connue ou tentant une nouvelle stimulation. Les doigts, la bouche, le sexe permettent une grande variété de caresses. C’est un temps où s’établissent la détente et la confiance nécessaires à l’abandon final, à l’orgasme.

Lors des caresses sexuelles, l’homme et la femme ont l’occasion de vérifier l’état d’excitation de leur partenaire, les signes évidents étant l’érection pour l’homme, la lubrification vaginale pour la femme. L’excitation sexuelle aboutit à l’envie de la pénétration vaginale ou au choix d’une autre pratique qui permettra l’obtention de l’orgasme.

Accorder ses violons
Ce moment d’excitation intense les partenaires ne l’atteignent pas toujours simultanément et dans ce cas les préliminaires se poursuivent. Le couple peut choisir ensuite de laisser le rythme s’accélérer, les mouvements se font plus rythmés, plus rapides jusqu’à l’orgasme. Il peut également prendre son temps, varier les positions, revenir à des caresses.

Un couple qui se connaît bien réduit parfois les préliminaires à leur minimum, aux caresses essentielles pour l’un et l’autre afin d’atteindre l’excitation sexuelle requise pour le rapport sexuel. Ce type de rapport sexuel plus rapide est parfois souhaité laissant la place, à d’autres moments, au  » grand jeu  » avec des préliminaires plus développés.

Publié dans Texte Kamasutra

La posture de l’union ouverte

La posture de l’union ouverte.jpgEn permettant à la femme de jouir d’un plaisir profond et à l’homme d’observer cette extase, la posture de l’union ouverte offre aux amants une étreint charnelle et complice …

Comment ?
La femme est allongée sur le dos, jambes ouvertes. Son partenaire, à genoux devant elle, tient ses deux jambes de manière à les écarter encore un peu plus. L’union ouverte s’adresse aux amants qui rêvent de se sentir emboîtés le plus profondément possible. Elle est idéale pour les femmes dont le yoni  (sexe) est profond, dites « femmes éléphant » dans le Kâma Sûtra. Cette posture est aussi recommandée aux femmes qui ressentent le plus de plaisir lorsque les zones profondes de leur intimité sont stimulées.

Les mouvements
L’intérêt de cette posture : l’amant peut se promener dans le yoni de sa partenaire avec beaucoup de facilité. Il peut jouer à stimuler l’entrée, puis le côté droit ou gauche, l’arrière, il peut rester en surface ou aller tout au fond. L’union ouverte est donc, pour l’homme, une invitation à vagabonder et à explorer cette grotte des merveilles.

Le délice, pour l’amant qui l’apprécie, est aussi d’avoir une vue large et persistante sur la rencontre. Il peut ainsi observer les changements du yoni de son amante pendant le plaisir. Il peut le voir gonfler, transpirer et même se contracter autour de lui lors de l’acmé du plaisir.

Pour certains hommes, ce plaisir est encore augmenté par la vue des va-et-vient de son propre lingam (pénis ). Il ne s’agit plus seulement d’observer l’autre, mais de s’auto-observer, ce qui peut être magique. A noter : l’amant doit avoir une certaine force dans les bras car si la connexion dure assez longtemps, sa partenaire ne peut tenir ses jambes par sa propre force, concentrée qu’elle est sur son propre plaisir. Seul bémol, certes minime à l’union ouverte : la posture est favorable aux bruits désagréables de l’air qui entre et qui sort, produisant des sons souvent peu romantiques.

Le petit plus
Si certaines femmes atteignent l’orgasme par des stimulations du fond du vagin, au niveau du col de l’utérus, d’autres le ressentent lors des stimulations sur les côtés. Il est ainsi recommandé à l’amant d’explorer ces possibilités et de ne pas seulement chercher à entrer le plus profondément possible. L’idéal : varier les coups amoureux en allant visiter les côtés du yoni, là où se trouvent aussi, pour certaines, des zones réflexes du plaisir.