Publié dans Texte Poéme, Poésie

En soi dans son œuf

sortir de son oeufOn rentre chez soi, en soi dans son œuf. On s’y met à l’abri loin des regards, loin des cris. On se retrouve seul en tête à tête sans yeux dans le noir, l’âme se tait. Silence, elle n’a plus envie de chanter, plus envie de pleurer. Elle cherche le sommeil et  l’oubli.

Elle reste emmurée, protégée dans sa coquille, elle ne veut plus rien, dormir et se  blottir dans le rêve. Partir et aller au loin aux confins de l’univers où il n’y a plus de frontières. Se perdre et sombrer dans l’imaginaire, se consoler et n’avoir plus de peine. Sourire, naître à la vie, renaître et vivre le bonheur.

Publicités
Publié dans Texte Poéme, Poésie

Les poèmes sont de jolis papillons

femme papillonLes poèmes sont de jolis papillons sortis tout droit de l’imagination, qu’ils se posent dans notre cœur ou dans notre tête, ils découvrent nos pensées les plus secrètes, ils surgissent soudain pour soulager un gros chagrin ou voltigent avec douceur lors qu’arrive un grand bonheur.

Selon qu’on est heureux ou qu’on est triste, de notre cœur, les mots surgissent pour exprimer en poèmes ou en chansons les sentiments blottis au fond de la raison. Laissons ces petits papillons s’envoler pour faire connaître au monde entier nos joies, nos peines, nos émotions et surtout ne jamais oublier que tout problème a sa solution.

Publié dans Texte Amitié

Simplement merci

87ff7716Il y a des moments dans la vie où la présence de l’autre nous manque tellement qu’on espère sans cesse sa présence. Rêve à ce qui te fait plaisir,  va où tu veux aller, sois où tu aimerais être parce que tu as seulement une vie pour faire ce que tu veux.

Que sur ton chemin,  tu trouves suffisamment de bonheur pour rester doux(ce), suffisamment d’épreuves pour devenir fort(e), suffisamment de peine pour rester humain(e), suffisamment d’espoir pour être heureux(se).

Les personnes plus heureuses n’ont pas nécessairement le meilleur de tout, simplement, elles exploitent au maximum tout ce qui se trouve sur leur route. Le bonheur attend ceux qui pleurent, ceux qui souffrent, ceux qui cherchent, ceux qui se dévouent, ceux qui s’aiment parce que seules ces personnes peuvent apprécier l’importance de ces choses qui laissent des traces dans la vie.

Oublie le passé, abandonne derrière toi tes erreurs et tes peines, l’amour naît avec un sourire et grandit avec un baiser. Ce message est destiné à toutes les personnes qui signifient quelque chose pour moi, à celles qui ont marqué ma vie d’une façon ou d’une autre, à celles qui m’ont fait sourire quand j’en avais le plus besoin, à celles qui m’ont fait voir le bon côté des choses quand je voyais seulement le pire, à toutes celles à qui je veux dire combien j’apprécie leurs amitiés ou simplement merci de m’avoir donné un aperçu d’un monde meilleur.

Publié dans Texte Poéme, Poésie

Le livre de ma vie

livre bougieDans le livre de ma vie, j’ai envie d’un peu de magie qui m’apporterait un peu de douceur en la mettant en couleur.

Sur chaque page de ma vie, je voudrais voir briller une bougie qui serait pour moi une lueur me conduisant dans le chemin du bonheur.

A chaque chapitre de ma vie, j’ai besoin d’un soleil qui brille, celui qui éclairerait mes rêves et qui activerait les braises d’un feu sacré de l’amour quand mon cœur me semble lourd.

Dans le résumé de ma vie, je sais que j’écrirai une mélodie, celle d’une belle rencontre qu’avec vous, j’aurai partagé.

Publié dans Texte Poéme, Poésie

Pour l’écho du cœur

echoducoeurVa mon poème, portes lui l’écho de mon cœur. Dis lui mon bonheur de découvrir sa douceur. Va mon souffle, saute d’étoile en étoile, à mon galion de tendresse.

Gonfle la voile, prend la mer de nuages, évite l’écueil de tornade. Va mon chant, portes lui ma sérénade, elle est une luciole, une source de rêves, par elle s’évadent des sentiments sans trêve.

Elle est, comme Vénus pour les Rois Mages, un éclat céleste à qui vont mes hommages. Va ma joie, à l’infini, cueille des fleurs d’amours, de l’aurore au crépuscule, au long des jours, pour ce qui sème, les plus belles couleurs d’un arc en ciel et chasse des nuées, les pleurs.

Publié dans Texte Poéme, Poésie

Le bonheur dans la main

coeur mainBien au-dessus de tous vos rêves, une lumière divine éclaire votre vie. Pendant des jours, vous étiez dans la noirceur ?   Vous aviez entrepris une longue trêve. Tout au fond de vous, votre cœur a compris pourquoi ne pas fréquenter que le bonheur.

Plus on vieillit, plus on devient un enfant. Certes, vous pleurez bien plus souvent, vous aimez lire les jeunes histoires, c’est charmant. Vous admirez les étoiles qui brillent au firmament, vos souvenirs vous émerveillent si tendrement. La musique peut vous transporter tellement pour apaiser vos excessives attentes.

Seul(e), on écrit, on pleure, on rit, même on chante. Vous appréciez tant la présence des gens, vous cherchez une nouvelle passion, c’est étonnant, l’important est d’être fasciné à tout instant, surtout , entourez vous de vos enfants.

Sans se cacher, enfin jaillit en vous tout l’espoir, vous regardez votre aujourd’hui sans vous émouvoir. Les roses, le soleil, l’océan sont devenus vos amants, pourquoi cet euphorie depuis peu de temps, ou cet univers existait bien avant.

Faut-il deviner que vos yeux voient différemment , vous avez trouvé la source qui vous nourrit, ce bonheur précieux, c’est la vie qui vous sourit. Sans hésiter, vous êtes à l’aube de votre fierté, tendez les bras, elle est là, votre sérénité. Oubliez les tristesses de votre passé lointain, autorisez le temps à accomplir votre destin, laisser les anges soutenir votre âme délivrée, la sagesse couvrira vos cheveux argentés. Aller, bonheur, tu viens, tu veux, dis, prends ma main.

Publié dans Texte Poéme, Poésie

Quand les mots se rebellent

dyn00412Quand les mots se rebellent et refusent de se poser sur un bout de papier, les yeux mi-clos, je m’interpelle. Où vont-ils m’entraîner sans que je puisse résister ?

Où trouverais-je cette douce vérité, celle qui sans trêve me tourmente ?  Serais-je sans cesse dans l’attente d’un espoir qui ne soit en aucun point troublé ?

Si le cœur se console d’insipides paroles, l’esprit quand à lui veut fuir cet ennui et les maux qui s’installent et encerclent ma vie ne laissant aucun répit à cette chair meurtrie.

Est-il là quelque part, une histoire qui soit noble et qui de mes émotions s’accommode ? Qu’elle s’empare de ma vie et en fasse un conte de mille et une nuits.  Pour s’épanouir, le bonheur doit être séduit. Si un cœur se languit, il peut faire silence à l’approche d’une nouvelle existence.