Publié dans Texte Actualité divers

Décès de Michel Aumont

Michel AumontConnu pour ses seconds rôles dans Un dimanche à la campagne et Ripoux contre ripoux, Michel Aumont a décroché quatre Molières et trois nominations aux César.

L’acteur Michel Aumont, connu pour ses rôles dans Un dimanche à la campagne de Bertrand Tavernier et Ripoux contre ripoux de Claude Zidi, est mort mercredi 28 août à l’âge de 82 ans, comme l’a confirmé son entourage à BFMTV.

Grand second rôle du cinéma français et ancien pensionnaire de la Comédie-Française, Michel Aumont a décroché au cours de ses cinquante ans de carrière quatre Molières. Il a aussi reçu trois nominations au César du meilleur second rôle masculin pour Des enfants gâtés (1977), Courage fuyons (1979) et Un dimanche à la campagne (1984).

Un habitué des films de Claude Zidi et de Francis Veber
Excellent dans les rôles de commissaire et d’homme politique, Michel Aumont a participé à plusieurs films mémorables des années 1970 comme La Gifle de Claude Pinoteau, Monsieur Klein de Joseph Losey et Mort d’un pourri de Georges Lautner. Plus récemment, il est apparu dans Palais Royal de Valérie Lemercier.

Michel Aumont a aussi noué des relations privilégiées avec deux maîtres de la comédie à la française. Sous la direction de Claude Zidi, il a joué dans La Course à l’échalote, Bête mais discipliné et surtout Ripoux contre ripoux.

Francis Veber l’a quant à lui employé dans Le Jouet, Les Compères, Le Placard, Tais-toi! et La Doublure. Des succès populaires qui ont permis à Michel Aumont de devenir un des seconds rôles les plus prolifiques et les plus connus du cinéma français.

Publié dans Texte Actualité divers

Déces de Peter Fonda

Peter FondaLe célèbre motard dans « Easy Rider » est mort vendredi matin, à Los Angeles. « Il est parti en riant », a déclaré sa sœur, Jane Fonda.

L’acteur américain Peter Fonda, rendu célèbre par son rôle de motard dans le film « Easy Rider » (1969) qu’il avait co-écrit, est mort vendredi matin à son domicile de Los Angeles à l’âge de 79 ans, laissant orpheline toute une génération marquée par ce long-métrage entré dans la légende.

« Un toast à la liberté »
Fils de la star d’Hollywood Henry Fonda, petit frère de Jane Fonda et père de Bridget Fonda, Peter Fonda est mort d’un arrêt respiratoire provoqué par un cancer du poumon, a indiqué son publiciste dans un communiqué.

« Tandis que nous pleurons la perte de cet homme doux et gracieux, nous souhaitons aussi célébrer son esprit indomptable et son amour de la vie. En l’honneur de Peter, portez un toast à la liberté, s’il vous plaît », conclut le communiqué signé de sa famille.

« Je suis très triste. C’était mon gentil petit frère adoré. Le bavard de la famille. J’ai passé des moments merveilleux seule avec lui ces derniers jours. Il est parti en riant », a dit Jane Fonda.

« Easy Rider », étendard de la contre-culture des 1960′
« Easy Rider », écrit par Peter Fonda, Dennis Hopper et Terry Southern, interprété par les deux premiers et réalisé par Hopper, est l’un des films étendards de la contre-culture américaine des années soixante. Il évoque la quête de liberté à travers une odyssée à moto dans les grands espaces du sud-ouest américain.

L’image de Peter Fonda les jambes étendues sur son chopper Harley-Davidson peint aux couleurs du drapeau américain est emblématique du cinéma de cette époque. Un exemplaire de cette moto s’était vendu aux enchères 1,35 million de dollars en 2014.

La disparition de l’acteur, dont le film le plus célèbre a marqué l’histoire des années 60, risque de laisser un grand vide. « Icône #PeterFonda », a simplement tweeté l’acteur Joseph Gordon-Levitt, accompagnant son message d’une photo, en noir et blanc, de Peter Fonda, veste en cuir sur les épaules et immense drapeau américain dans le dos.

« Repose en Paix », a tweeté la réalisatrice américaine Ava DuVernay avec une photo datant de 2012 où elle fait un selfie avec celui qu’elle qualifie de « légendaire ».
Militant écologiste

Pour célébrer le 50e anniversaire de la sortie du film (le 14 juillet 1969), Peter Fonda avait organisé une projection à New York le 20 septembre prochain, avec des musiciens pour interpréter la célèbre bande-son rock du film, dont l’inoubliable « Born to Be Wild » du groupe Steppenwolf.

Plus récemment, Peter Fonda avait joué Méphistophélès dans « Ghost Rider » (2007). Son dernier film, « The Last Full Measure », avec Samuel L. Jackson, Morgan Freeman et Laurence Fishburne, doit sortir fin octobre aux Etats-Unis.

Militant écologiste de la première heure, l’acteur avait fait sensation au festival de Cannes en 2011 lorsqu’il avait qualifié le président américain de l’époque, Barack Obama, de « putain de traître » en lui reprochant sa gestion d’une marée noire dans le Golfe du Mexique provoquée par le naufrage de la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon.

Publié dans Texte Actualité divers

Décès de George Hilton, cowboy des westerns spaghetti

George HiltonL’acteur George Hilton, héros de nombreux westerns spaghetti dans les années 60 à 80, vient de mourir à l’âge de 85 ans.

L’acteur George Hilton, vedette de nombreux westerns spaghetti qui fit carrière en Italie, décédé dimanche à l’âge de 85 ans, a été enterré mardi à Rome, selon des médias italiens.

Sa compagne avait annoncé son décès sur les réseaux sociaux
Britannique né en Uruguay en 1934 sous le nom de Jorge Hill Acosta y Lara, il part d’abord en Argentine à 21 ans pour y démarrer une carrière au cinéma sous le nom de Jorge Hilton, puis arrive en Italie en 1963 attiré par la florissante industrie cinématographique romaine.

Beau ténébreux au physique athlétique
Le beau ténébreux au physique athlétique deviendra très populaire en enchaînant les tournages de plus de 70 films, surtout des westerns, puis des films à suspense ou d’épouvante.

Il acquiert la célébrité avec Temps du massacre (1966) de Lucio Fulci qui fait de lui une célébrité du western spaghetti. Il obtient dès l’année suivant des premiers rôles, en particulier dans « Trois salopards, une poignée d’or » de Mauricio Lucidi, Les vautours attaquent de Nando Cicero ou encore dans Je vais, je tire et je reviens d’Enzo Castellari.

Icône du genre
Il devient véritablement une icône du genre dans la peau du pistolero Alleluja, immortalisé dans des films de Giuliano Carnimeo.  Son nom fut associé à ce genre cinématographique aux côtés d’autres acteurs comme Terrence Hill, Franco Nero ou Giuliano Gemma.

Il avait toutefois fait ses premiers pas en Italie en interprétant un pirate, puis un agent secret dans un registre comique. Il jouera aussi des rôles de séducteurs dans les années 70, avant de se tourner davantage vers des films pour la télévision dans les années 80.

Publié dans Texte Actualité divers

Déces de Rutger Hauer

Rutger HauerL’acteur était mondialement connu pour son rôle de Roy Batty dans Blade Runner et son célèbre monologue final, improvisé pendant le tournage.

L’acteur Rutger Hauer, connu pour son rôle dans Blade Runner, est mort à l’âge de 75 ans à son domicile aux Pays-Bas. Les funérailles du comédien néerlandais se sont déroulées ce mercredi, selon son agent, cité par Variety. « Repose en paix grand Rutger Hauer. Un acteur intense, profond, rare et magnétique qui a apporté de la vérité, de la puissance et de la beauté à ses films », a tweeté le réalisateur Guillermo del Toro.

Rutger Hauer restera éternellement associé à Roy Batty, chef d’un groupe de réplicants que chasse Rick Deckard alias Harrison Ford dans Blade Runner (1982). Son monologue final sous la pluie, improvisé sur le tournage, est considéré comme l’un des plus émouvants de l’histoire du cinéma. Très impressionnant, il a assuré la postérité du chef d’œuvre de Ridley Scott : « J’ai vu tant de choses que vous, humains, ne pourriez pas croire. De grands navires en feu surgissant de l’épaule d’Orion. J’ai vu des rayons fabuleux, des rayons C, briller dans l’ombre de la porte de Tannhäuser. Tous ces moments se perdront dans l’oubli comme les larmes dans la pluie. Il est temps de mourir. »

De Paul Verhoeven à Kev Adams
Né en 1944, Rutger Hauer commence sa carrière aux Pays-Bas. Il fait sa première apparition en tant qu’acteur en 1969 dans une série télévisée de cape et d’épée appelée Floris, réalisée par Paul Verhoeven, alors peu connu. Il devient rapidement son acteur fétiche et apparaît dans Turkish Délices (1973), Keetje Tippel (1975), Le Choix du destin (1977), Spetters (1980) et surtout La Chair et le Sang (1985).

Son rôle dans cette épique fresque moyenâgeuse est un de ses plus beaux et influence Kentaro Miura pour concevoir le personnage de Guts dans le manga culte Berserk. Commentant la mort de celui qu’il avait révélé, Paul Verhoeven a déclaré à l’AFP avoir perdu son « alter ego ». « Je suis extrêmement triste qu’il ne soit plus parmi nous, il va terriblement me manquer ».

En 1981, Rutger Hauer attire l’attention du monde du cinéma aux États-Unis en jouant aux côtés de la star américaine Sylvester Stallone dans le thriller Nighthawks. Il joue l’année suivante dans Blade Runner et enchaîne avec Hitcher, efficace film d’horreur où il incarne un auto-stoppeur psychopathe. Il marque aussi la décennie avec ses performances dans Ladyhawke, la femme de la nuit et Vengeance aveugle.

Dans les années 1990, Hauer incarne le vampire Lothos dans la version originale de Buffy contre les vampires. Visage connu des amateurs d’horreur, il apparaît également dans True Blood, une adaptation en mini-série de Salem de Stephen King et Dracula de Dario Argento. Au cinéma, il avait aussi prêté son inquiétant physique à Sin City et Batman Begins.

Plus récemment, Rutger Hauer est apparu dans diverses productions françaises comme Gangsterdam avec Kev Adams, Valérian et la Cité des mille planètes de Luc Besson et Les Frères Sisters de Jacques Audiard.

Publié dans Texte Actualité divers

Rabbi Jacob ressort au cinéma : testez vos connaissances sur la comédie culte de Louis de Funès

Rabbi JacobA l’occasion de la ressortie au cinéma des Aventures de Rabbi Jacob, testez vos connaissances sur le comédie culte.

Les Aventures de Rabbi Jacob, chef d’œuvre de Gérard Oury avec Louis de Funès, est ressorti au cinéma le 10 juillet en version restaurée en 4K.

L’occasion de voir ou de revoir les pitreries de Louis de Funès dans le rôle de Victor Pivert, cet industriel français pétri de clichés racistes qui s’ouvre aux autres et à la communauté juive. Cette ressortie est également l’occasion idéale de redécouvrir, telle qu’à l’époque, la mythique scène de la danse rue des Rosiers, coordonnée par le chorégraphe Ilan Zaoui.

Revoir Les Aventures de Rabbi Jacob, c’est surtout découvrir Miou-Miou, Henri Guybet et Gérard Darmon au début de leur carrière. Sortie en 1973, la comédie est le plus gros succès du cinéma français cette année-là, avec 7,2 millions de spectateurs.

La dernière collaboration Oury, de Funès
Les Aventures de Rabbi Jacob, malheureusement, sonne aussi le glas de la collaboration entre Louis de Funès et Gérard Oury après Le Corniaud, La Grande Vadrouille et La Folie des Grandeurs.

Le duo gagnant devait se reformer pour Le Crocodile, une comédie sur les régimes totalitaires, mais les deux infarctus dont a souffert Louis de Funès avant le début du tournage ont contraint Oury à abandonner le projet.

A l’occasion de la ressortie des Aventures de Rabbi Jacob au cinéma, mais aussi du centenaire de la naissance de Gérard Oury, replongez-vous dans la comédie culte et testez vos connaissances avec notre quiz

rabbie jacob test

Faite le test et cliquez ici

Publié dans Texte Actualité divers

Décès de Cameron Boyce

Décès de Cameron BoyceNotamment connu pour ses rôles dans les productions Disney « Jessie » et « Descendants », Cameron Boyce est décédé, à seulement 20 ans.

Cameron Boyce était facilement reconnaissable grâce à ses tâches de rousseur et son grand sourire. Il s’est éteint dans son sommeil ce 6 juillet 2019 à seulement 20 ans.

Les premières explications sur ce décès tragique ont été données par le porte-parole de la famille : « C’est avec le cœur lourd que nous vous annonçons ce matin la disparition de Cameron. Il est mort dans son sommeil d’une syncope liée à un trouble médical qu’il soignait ».

Le communiqué disait également : « Le monde a perdu indubitablement une de ses lumières les plus fortes, mais son esprit continuera de vivre à travers la gentillesse et la compassion de ceux qu’il a connus et aimés. Nous avons le cœur brisé et nous vous demandons de respecter notre intimité pendant cette période extrêmement difficile où nous faisons le deuil de notre précieux fils et frère ».

Cameron Boyce était l’une des stars de Disney. Il a ainsi joué dans la série Disney Channel « Jessie » entre 2011 et 2015. Par la suite, c’est son rôle de Carlos, le fils de Cruella d’Enfer, dans « Descendants », une série de téléfilms qui raconte les aventures des descendants des personnages des classiques de Disney, qui l’avait fait exploser aux yeux du monde. Il sera d’ailleurs à l’affiche du troisième épisode de « Descendants » le 2 août prochain.

Publié dans Texte Actualité divers

Kevin Costner révèle un secret sur Whitney Houston et Bodyguard

Kevin Costner révèle un secret sur Whitney Houston et BodyguardSur la célèbre affiche du film, Kevin Costner ne porte pas Whitney Houston dans ses bras.

Vingt-sept ans après sa sortie, Bodyguard avec Kevin Costner et Whitney Houston reste un des films cultes des années 1990.

Son affiche, aussi célèbre que le long-métrage, montre l’interprète de I Will Always Love You dans les bras de l’acteur des Incorruptibles.

Restée gravée dans les mémoires, ce poster a d’ailleurs été récemment parodié dans Hitman & Bodyguard.  Kevin Costner, pourtant, ne porte pas dans ses bras Whitney Houston, a-t-il révélé dans une interview accordée à Entertainment Weekly. « Ce n’était même pas Whitney, en fait », a-t-il confirmé.  « Elle était rentrée chez elle et c’était sa doublure, sa tête était enfouie dans mon épaule, ce qui était fort à propos : elle était effrayée. »

« C’était si évocateur »
Le comédien a tout de suite su que l’image était parfaite : « J’ai choisi cette photo parce qu’elle avait été prise par mon ami Ben Glass. J’ai envoyé ensuite le cliché à Warner Bros en leur disant que c’était l’affiche. C’était si évocateur. »

Il ajoute que le studio n’a pas apprécié au début la photo : « Ils estimaient que l’on ne voyait pas le visage de Whitney. Alors ils m’ont envoyé cinq maquettes avec sa tête. Je leur ai dit que c’était parfait du premier coup et c’est comme ça qu’on a eu cette affiche. »