Publié dans Texte Actualité divers

Les bons conseils de la CNIL pour exercer vos droits

donnée personnelleUn Français sur deux ne sait pas comment s’opposer à l’utilisation de ses données ou comment demander l’accès aux informations stockées par un organisme.

Vous voulez rectifier des données inexactes sur un site web ou vous opposer aux démarchages commerciaux incessants par téléphones ou par e-mail, mais vous ne savez pas comment faire ?   A l’occasion de la Journée européenne sur la protection des données, célébrée chaque année le 28 janvier, la CNIL fait une piqûre de rappel sur la manière d’exercer ses droits d’accès, d’effacement et d’opposition.

Ainsi, la première chose à faire est de contacter le prestataire, ce qui n’est pas forcément évident. Il faut trouver la bonne rubrique sur le site web qui vous mènera vers le formulaire de contact approprié ou vers l’adresse du délégué à la protection des données. Généralement, il faut scroller vers le bas de la page d’accueil et cliquer sur un lien qui s’intitulera « vie privée », « service client », « mentions légales », « données personnelles », « RGPD » ou « politique de confidentialité ».

Si c’est trop compliqué ou peu adapté à votre demande, le CNIL suggère d’envoyer directement un courrier à l’organisme en question. A ce titre, l’autorité propose une douzaine de modèles de courriers entièrement personnalisables et téléchargeables en ligne, ce qui est bien pratique.

droit

L’organisme doit répondre en l’espace d’un mois pour les demandes classiques, ou trois mois pour les demandes complexes. S’il ne répond pas, il faudra passer au niveau supérieur et déposer une plainte auprès de la CNIL. Pour cela, il suffira de remplir un formulaire en ligne et de joindre les éléments attestant les démarches préalables.

Les droits sont plutôt bien connus
Ces conseils sont plutôt les bienvenus, un récent sondage IFOP révèle en effet que les Français connaissent plutôt bien les droits dont ils bénéficient en matière de données personnelles, mais ne savent pas comment les exercer. Ainsi, 80 % des personnes interrogées savent qu’elles peuvent s’opposer à ce qu’un organisme utilise certaines de leurs données, mais seules 24 % savent comment réaliser cette démarche.

notorioté

Au niveau de l’Union européenne, l’entrée en vigueur du RGPD le 25 mai dernier semble avoir augmenté la prise de conscience des utilisateurs. « Les citoyens sont davantage conscients de l’importance de la protection des données et de leurs droits, et ils exercent désormais ces droits, comme le constatent tous les jours les autorités nationales de protection des données. Celles-ci ont reçu plus de 95 000 plaintes de citoyens à ce jour », a déclaré la Commission européenne. Les plaintes portent principalement sur le télémarketing, les e-mails promotionnels et la vidéosurveillance.

De leur côté, les organismes commencent également à jouer le jeu. A ce jour, ils ont transmis aux autorités déjà plus de 41.000 notifications de violations de données personnelles, dont plus de 1.200 en France. C’est évidemment peu rassurant, mais la bonne nouvelle, c’est que ces violations apparaissent désormais sur le radar et qu’on peut se pencher sur la résolution de ces problèmes.

plainte et notification

Publicités
Publié dans Texte Réflexion

Comment laver vos oreillers ?

oreillerA quand remonte la dernière fois où vous avez lavé vos oreillers ?  Le mois dernier ?  L’année dernière ?   Jamais ?  Il est peut-être temps de s’y mettre …

Prendre soin de la qualité de son sommeil est primordial pour rester en forme et en bonne santé. Mais cela ne sert à rien d’investir dans un beau matelas si vous négligez totalement votre oreiller. Certes, vous lavez sous doute régulièrement votre taie, mais cela ne suffit pas. Votre oreiller nécessite lui aussi des soins particuliers.

Le lavage
Pour commencer, consultez l’étiquette qui figure sur votre oreiller. Vous y trouverez toutes les indications de lavage que vous devrez suivre scrupuleusement. S’il n’y a pas d’étiquette ou si celle-ci s’est effacée avec le temps, il va falloir procéder au cas par cas.

La majorité des oreillers, même ceux avec rembourrage synthétique, peuvent passer directement en machine. L’idéal est d’en laver deux à la fois pour qu’ils remplissent bien le tambour de la machine et ne s’abiment pas en se tordant dans tous les sens. Utilisez de l’eau chaude, sur un cycle délicat. Vous pouvez également rajouter du temps de rinçage supplémentaire pour éviter que votre oreiller reste gorgé de lessive.

Le séchage
Après avoir sorti vos oreillers de la machine, frappez-les l’un contre l’autre puis posez-les quelque part au chaud plutôt que de les étendre avec des pinces à linge. Retournez-les souvent et bougez régulièrement le rembourrage pour le répartir comme il faut. Sans cela, le rembourrage risque de s’agglutiner par paquet en séchant et votre oreiller sera déformé.

Et les oreillers en mousse ?
Malheureusement, ceux-ci ne peuvent pas passer en machine. Commencez par enlever la poussière avec votre aspirateur. Utilisez ensuite un chiffon mouillé et un peu de savon pour nettoyez les taches que vous trouverez. Rincez ensuite avec un linge humide. Votre oreiller peut ensuite sécher à l’air libre. Attendez que celui-ci soit complètement sec avant de le remettre dans votre lit. Attention, car la mousse devient plus facilement cassante quand elle est humide, il faut donc procéder à toutes les manipulations avec soin et douceur.

Pour garder vos oreillers propres plus longtemps, utilisez une doublure et lavez vos taies régulièrement. Vous pouvez aussi changer votre oreiller tous les ans, tout simplement, pour retrouver tout le confort nécessaire et passer de bonnes nuits.

Publié dans Texte Beauté et Soin

5 astuces beauté inavouables après une nuit blanche

nuit blancheOn a passé la nuit à faire la fête, enchaînant les coupes de champagne et riant aux éclats tant on était la plus fun et la plus belle de la soirée.

Oui mais voilà, une fois le jour levé, le constat est sans appel : notre smoky eye a coulé et nous fait un regard de panda, on a le teint terne et le cheveu gras.

Bref, la princesse s’est transformée en citrouille et irait bien se coucher. Sauf que le travail nous attend et que d’ici là, il faut bien remédier aux dégâts. Chut, voilà 5 astuces inavouables pour se refaire (à peu près) une beauté.

Du citron pour un regard dégrisé
On a beau se tartiner tant qu’on veut, nos yeux ses traîtres ont le don de vendre la mèche et de signaler que l’on n’a pas bu 2 verres mais 6 ou 8. La faute au « blanc » de l’œil, passablement jaunâtre. Pour redonner un coup de fouet à notre regard, on utilise la manière forte et on verse 1 goutte (attention, pas plus) dans chaque œil. Alors oui, ça pique, mais on obtient un beau regard cristallin. Et ça marche aussi avec une orange.

La préparation H pour un contour de l’œil lissé
Après une nuit blanche, c’est le regard qui trinque en premier. Pour lisser le contour, l’astuce de pro, c’est la préparation H. La crème contre les hémorroïdes apaise et fait de nos yeux de lapin myxomateux un lointain souvenir. Attention, l’odeur de poulet huilé n’est pas franchement glam, donc on n’en met qu’une toute petite quantité.

De la banane contre les points noirs
Bien sûr, on est allée se coucher sans se démaquiller. Du coup, nos pores ont eu tout le temps de se boucher pendant la nuit et nous voilà flanquée d’une armée de points noirs au réveil. Avant de s’y attaquer, on utilise cette petite astuce : on frotte la zone avec une peau de banane. La peau se fait plus ramollie et les comédons plus apparents. Ne reste plus qu’à les dégager en douceur à l’aide d’un mouchoir en papier.

De la pomme de terre contre le regard poché
Si on n’a pas de préparation H sous la main (ce qu’après tout on comprend bien), on peut apaiser son regard avec une pomme de terre. On la coupe crue en deux et on l’applique sur les yeux pendant 15 minutes (à faire loin de tout public masculin). La bonne nouvelle : les poches dégonflent comme par magie.

Du miel pour re-pulper
À voir notre mine de chiffon, dur d’imaginer comment on va pouvoir affronter la journée. Pour donner un coup de fouet à notre teint, on mise sur le miel. On s’en tartine le visage et le cou et on le laisse poser 10 minutes avant de rincer abondamment. Le miel agit comme un lifting express et re-pulpe nos traits. À faire sous la douche, ce sera plus simple de le rincer. Et on pense bien à hydrater la peau après, car contrairement à ce que l’on peut penser, le miel peut l’assécher.