Publié dans Texte Actualité divers

Des milliers de Français troquent leurs pommeaux traditionnels contre le pommeau EcoShower SPA

pommeau de doucheL’installation du pommeau est très simple elle aussi, avec son embout universel, EcoShower Spa s’installe facilement en 15 secondes.

Il convient à tout type de douche ou de baignoire. Une fois commandé, vous le recevrez rapidement en 3 à 5 jours ouvrés, et vous pourrez l’utiliser directement. Aucun temps d’adaptation ne sera nécessaire, vous sentirez la différence de pression et de douceur dès la première douche.

Une chose tout de même sur laquelle nous préférons vous prévenir. Les pierres naturelles contenues dans le manche du pommeau s’usent avec le temps et le passage de l’eau. Elles perdent leur efficacité après 1 an en moyenne. Et c’est là qu’entre en jeu l’ingéniosité du pommeau : il se désassemble facilement pour vous permettre de changer les pierres. Des recharges sont en effet disponibles sur internet, et EcoShower Spa vous proposera une recharge d’avance pour seulement 9.99€ après votre achat.

C’est pour nous un indispensable de la salle de bain. Il remplace complètement les pommeaux traditionnels qu’on oublie très vite. Il ravira toute votre famille. Le pommeau EcoShower Spa est disponible sur internet en exclusivité sur le site du fournisseur.

C’est un pommeau bien connu en France : le pommeau EcoShower Spa s’est attiré les faveurs des Français l’ayant essayé. Il bloque le calcaire, le chlore et les impuretés contenus dans l’eau grâce à ses pierres minérales naturelles de tourmaline, de germanium et d’argile visibles dans sa poignée. Résultat : Fini les irritations de l’épiderme et du cuir chevelu qui sont habituellement agressés par le calcaire.

Cela pourrait s’arrêter là, mais le pommeau EcoShower Spa ne serait pas un pommeau haut de gamme s’il se contentait de cela. En effet il possède une autre technologie unique : ses micro-trous percés au laser. Ils réduisent le débit de l’eau jusqu’à 60% par rapport à un pommeau standard. Cela permet d’économiser sur la facture d’eau et de rembourser l’achat du pommeau en 3 mois pour une famille de 4.

Mais les micro-trous augmentent aussi la pression de l’eau sortante pour des jets puissants et un confort inégalé. En effet la force de l’eau sortante augmente jusqu’à 200%. Votre douche se transforme en une expérience digne d’un spa. La peau est hydratée et les tensions musculaires soulagées.

Un pommeau 100% innovant plein de secrets
Depuis la publication de cet article, les représentants de l’EcoShower SPA nous ont contactés pour offrir à nos lecteurs une offre spéciale. Non seulement ils vous proposent l’EcoShower SPA avec une réduction de 50 %, mais ils vous offrent également la livraison gratuite dans le monde entier (en plus de diverses remises sur les quantités achetées). Faites vite, les stocks sont limités. Cliquez ici

Alors pourquoi ne pas profiter de ces remises sur les achats groupés et acheter un EcoShower SPA pour vos amis ou votre famille qui seront intéressés ?   De toute façon, assurez-vous d’acheter votre propre EcoShower SPA, votre santé est ce qui importe le plus pour nous.

Publicités
Publié dans Texte Kamasutra

La posture de l’union ouverte

La posture de l’union ouverte.jpgEn permettant à la femme de jouir d’un plaisir profond et à l’homme d’observer cette extase, la posture de l’union ouverte offre aux amants une étreint charnelle et complice …

Comment ?
La femme est allongée sur le dos, jambes ouvertes. Son partenaire, à genoux devant elle, tient ses deux jambes de manière à les écarter encore un peu plus. L’union ouverte s’adresse aux amants qui rêvent de se sentir emboîtés le plus profondément possible. Elle est idéale pour les femmes dont le yoni  (sexe) est profond, dites « femmes éléphant » dans le Kâma Sûtra. Cette posture est aussi recommandée aux femmes qui ressentent le plus de plaisir lorsque les zones profondes de leur intimité sont stimulées.

Les mouvements
L’intérêt de cette posture : l’amant peut se promener dans le yoni de sa partenaire avec beaucoup de facilité. Il peut jouer à stimuler l’entrée, puis le côté droit ou gauche, l’arrière, il peut rester en surface ou aller tout au fond. L’union ouverte est donc, pour l’homme, une invitation à vagabonder et à explorer cette grotte des merveilles.

Le délice, pour l’amant qui l’apprécie, est aussi d’avoir une vue large et persistante sur la rencontre. Il peut ainsi observer les changements du yoni de son amante pendant le plaisir. Il peut le voir gonfler, transpirer et même se contracter autour de lui lors de l’acmé du plaisir.

Pour certains hommes, ce plaisir est encore augmenté par la vue des va-et-vient de son propre lingam (pénis ). Il ne s’agit plus seulement d’observer l’autre, mais de s’auto-observer, ce qui peut être magique. A noter : l’amant doit avoir une certaine force dans les bras car si la connexion dure assez longtemps, sa partenaire ne peut tenir ses jambes par sa propre force, concentrée qu’elle est sur son propre plaisir. Seul bémol, certes minime à l’union ouverte : la posture est favorable aux bruits désagréables de l’air qui entre et qui sort, produisant des sons souvent peu romantiques.

Le petit plus
Si certaines femmes atteignent l’orgasme par des stimulations du fond du vagin, au niveau du col de l’utérus, d’autres le ressentent lors des stimulations sur les côtés. Il est ainsi recommandé à l’amant d’explorer ces possibilités et de ne pas seulement chercher à entrer le plus profondément possible. L’idéal : varier les coups amoureux en allant visiter les côtés du yoni, là où se trouvent aussi, pour certaines, des zones réflexes du plaisir.

Publié dans Texte Sexualité

Masturbation sous la douche, est-ce être obsédée ?

douche femmeLe massage de la zone sexuelle avec un jet d’eau est une méthode de masturbation comme les autres. Mais elle est moins répandue, puisque seules 2 % des femmes la pratiquent régulièrement.

La stimulation clitoridienne, qui représente environ 90 % de la masturbation féminine, se pratique plus souvent manuellement, avec un objet doux. Parfois aussi (3 % des cas) par serrement des cuisses.

Évitez de vous comparer aux autres femmes. Vos amies vous racontent ce qu’elles ont envie de vous dévoiler : tout le monde n’a pas envie de parler de son intimité à ses copines. D’après les études dont nous disposons, les hommes adultes se masturbent en moyenne une fois toutes les trois semaines, les femmes une fois par trimestre. Mais on ignore si les personnes interrogées répondent honnêtement aux enquêtes.

Ne vous jugez pas mal, vous vous demandez même si vous n’êtes pas anormale. C’est surtout la fréquence de cette pratique d’autostimulation qui semble vous inquiéter. Vous n’avez pas à vous sentir coupable. La masturbation n’est pas spécialement liée à un désir sexuel qui serait exacerbé, excessif. En général, quand elle est fréquente, elle correspond davantage à une façon de se relaxer. Sans doute avez-vous trouvé il y a longtemps cette manière de vous détendre. Vous l’utilisez donc lorsque vous en ressentez le besoin. Un peu comme d’autres se délassent en regardant un film, en prenant un bain, en lisant un polar. La place que prend la masturbation n’est en rien la conséquence d’une quelconque perversion.

Demandez-vous si la sexualité de votre couple est satisfaisante
C’est sans doute le cas, car les femmes n’ont pas, le plus souvent, une pratique compensatoire de la masturbation. Autrement dit, une célibataire qui n’a pas de vie sexuelle a moins recours à la masturbation qu’une femme en couple qui fait souvent l’amour. Cela paraît étonnant, mais les chercheurs ont observé que chez la femme (contrairement à l’homme), la masturbation est plus souvent une pratique d’entraînement. Une sexualité épanouie incite à plus de fantasmes et d’autoérotisme.

Apprenez aussi à apprécier les caresses sexuelles manuelles
Car les stimulations par l’eau ne produisent pas les mêmes sensations que des caresses manuelles ou buccales. Votre clitoris peut être habitué à réagir à des stimulations que votre partenaire ne peut imiter, ce qui pourrait limiter votre accès au plaisir. Il serait bon d’élargir les modalités permettant la montée de votre excitation.

Publié dans Texte Beauté et Soin

Les bienfaits de la douche

DOUCHELa magie de la douche c’est qu’en quelques minutes, elle remet d’aplomb, efface la fatigue, élimine les tensions et éclaircit les idées. Des gels tonifiants, hydratants, adoucissants  aux parfums gourmands ont remplacé les savons d’antan pour en faire un pur moment de délice.

La douche n’est plus « seulement » faite pour se laver, tour à tour, elle réveille, tonifie apaise et hydrate les peaux desséchées par le soleil. On en use et abuse à chaque heure du jour et de la nuit.

A chaque moment de la journée, sa douche
Il y a celle du matin, qui après une longue nuit de sommeil, remet le moteur en marche, dégourdit muscles et articulations et nous prépare pour une « bonne journée ». Pour en optimiser les effets, mieux vaut choisir un gel douche aux senteurs vivifiantes et toniques.

Il y a celle de la fin de journée qui, l’été, nous lave de la sueur, de la pollution ou du sable et du sel, quand les vacances marines sont à l’ordre du jour. Particulièrement bienfaisante et relaxante, elle permet au corps d’oublier la chaleur de la journée et aux jambes, quand on la termine par un jet d’eau froide, de se faire toutes légères. Cette douche, sorte de prélude aux autres plaisirs de l’été (l’apéro face au coucher du soleil, le dîner en terrasse …) signe un des rares moments d’intimité, autant en profiter pour chouchouter sa peau avec un gel douche aux actifs hydratants.

Enfin, il y a la douche bien méritée, celle qui récompense l’effort physique accompli lors d’un jogging, d’un match de tennis ou d’un cours d’aérobic. Comme un petit miracle l’eau apaise les tensions, allège la température et favorise le retour à la normale. On en sort propre, détendu en pleine forme.

Le gel douche : un classique de la toilette
Il y a quinze ans le gel douche c’était un petit luxe, une note de fantaisie, qui tranchait avec l’habituel savon. Peu à peu, il a trouvé sa place dans les salles de bains des français qui aujourd’hui l’utilisent à 77 %.

Un succès qui s’explique par les qualités et les avantages des gels-douche :
– On les glisse dans sa trousse de toilette ou son sac de sport sans souci, oubliant du même coup nos vieilles boites à savon.
– Ils respectent la peau et ont fait de gros efforts sur la rinçabilité, quant à leur parfum, vu l’abondance de l’offre, chacun trouvera le sien.

Sous la douche on préserve l’hydratation
Pour nous permettre de protéger l’hydratation de la peau, les marques de cosmétiques ont mis au point des formules douces au ph neutre. Ces gels lavant nouvelle génération sont riches en actifs nourrissants et renforcent la barrière protectrice de la peau. Enveloppé d’un film protecteur et protégé du dessèchement cutané, l’épiderme retrouve toute sa douceur et sa souplesse. Adaptés à une utilisation quotidienne, les gels douche sur-gras ou enrichis en huiles relipidantes sont très hydratants et particulièrement conseillés aux peaux sensibles. Un produit a fait surface ces derniers mois dans les rayons de nos hypermarchés : le lait corps à appliquer directement sous la douche après vous être rincée. Cet hydratant minute peut se révéler être très pratique pour les plus pressées.

La douche : le bon moment pour s’hydrater
Après avoir imaginé des gels-douche aux fragrances plaisir, puis aux formules protectrices, les marques de cosmétiques proposent aujourd’hui des soins hydratants spécialement élaborés pour une application sous la douche. Ces soins hybrides réinventent l’hydratation et nous font découvrir une nouvelle gestuelle : celle d’appliquer le lait hydratant sous la douche. Pratiques et futés, ces laits corps nous font gagner un temps précieux. En effet, si la peau est aussi douce et hydratée qu’avec un lait traditionnel, il n’y a aucun effet collant. Résultat ?  A peine la douche terminée, on peut s’habiller. Cependant, attention, ces laits ne sont pas des gels douches, ils s’appliquent sur peau propre.