Publié dans Texte Actualité divers

Les glaces Kinder, meilleur lancement de produit de grande consommation en 2018

glace kinderLes glaces Kinder ont généré un chiffre d’affaires de 16,9 millions d’euros, six mois après leur lancement en avril 2018. Il s’agit du quatrième meilleur lancement de produit des six dernières années.

L’annonce de leur arrivée aux rayons surgelés n’était pas passée inaperçue. Et le succès a été au rendez-vous. Selon une étude réalisée par l’institut Nielsen, les glaces Kinder se sont imposées comme le meilleur lancement de produit dans la grande distribution en France en 2018.

La nouvelle recette, résultat de la collaboration entre Ferrero et Unilever, a généré 16,9 millions d’euros de chiffre d’affaires six mois après son lancement en avril 2018. Le produit a été consommé par 9,3% des foyers et 27% d’entre eux l’ont acheté plus d’une fois.

Ces performances permettent aux glaces Kinder de réaliser le quatrième meilleur lancement de produit des six dernières années derrière une autre innovation de Ferrero : le Nutella B-Ready lancé en 2016 (33,4 millions d’euros de chiffre d’affaires en six mois), la lessive Ariel Pods 3 en 1 (30 millions d’euros en 2013) et la lessive Dash 2 en 1 (19,9 millions d’euros en 2015).

7 boissons dans le top 20
Sur l’année 2018, le papier toilette Moltonel sans tube (mai 2018) et la lessive Skip ultimate trio (août 2018) complètent le podium. Les deux produits ont chacun généré 7,4 millions d’euros de chiffre d’affaires en six mois. Par ailleurs, ils ont été respectivement achetés par 2,5 et 2,4% des foyers français.

Dans le top 10, viennent ensuite le balai WetJet de Swiffer, le Ricard Plantes Fraîches, le Pulco fines bulles, la Laitière Liégeois aux fruits, la Badoit Bulles de fruits, la mayonnaise Amora aux œufs français, le Perrier & Juice, le Tropicana.

infographie 1infographie-2.png

Consultant senior chez Nielsen, David Lecomte note que « le classement 2018 est intéressant à plus d’un titre ». « Si les boissons sont une nouvelle fois à l’honneur avec 7 produits classés dans le top 20, la présence de produits de rayons très différents souligne la richesse et la créativité des marques », explique-t-il.

Les Français de plus en plus enclins à consommer de nouveaux produits
Pour la première fois, une référence bio (le beurre de la marque C’est qui le patron) apparaît dans le classement. Une présence qui n’est « sûrement pas un hasard », assure David Lecomte.

Et d’ajouter : « Le bio se double en plus de la démarche sociétale de la marque: sa présence est emblématique des tendances des dernières années, et de l’aspiration à ‘mieux consommer’ chez les consommateurs français ».

Les Français semblent d’ailleurs de plus en plus disposés à se tourner vers l’innovation. Toujours selon l’institut Nielsen, ils sont 31% à affirmer qu’ils adorent essayer de nouveaux produits et de nouvelles marques, tandis qu’ils étaient 22% en 2014. Les produits lancés en 2018 ont représenté 2,5% du chiffre d’affaires total des produits de grande consommation l’an passé.

Publicités
Publié dans Texte Actualité divers

Plus de 2,2 milliards d’identifiants et mots de passe circulent sur le Dark Web

Des chercheurs en sécurité ont récemment mis la main sur une base de données librement disponible sur le Dark Web et contenant plus 2,2 milliards d’enregistrements. C’est une compilation de fuites passées qui sert essentiellement à créer de petites arnaques.

identifiant

Depuis quelques semaines, des pirates font circuler une vaste base de données d’identifiants et de mots de passe sur la Toile. Un premier gros bout a été récupéré mi-janvier par le chercheur en sécurité Troy Hunt.

Intitulé « Collection #1 », il comptait 773 millions d’enregistrements uniques. Les parties « Collection #2-#5 » ont récemment été récupérées par Hasso Plattner Institute. Elles portent le volume de la base de données à plus de  2,2 milliards d’enregistrements uniques.

C’est d’autant plus énorme que cette base de données est quasiment en accès libre. Il suffit de traîner un peu sur le Dark Web pour accéder aux liens de téléchargement. Chris Rouland, un chercheur en sécurité interrogé par Wired, a pu mettre la main dessus au travers de fichiers Torrent. Sur le moment, ces fichiers étaient mis à disposition par plus de 130 personnes et avaient déjà été téléchargés plus de 1000 fois.

Une marchandise avariée
Mais il ne faut pas céder à la panique. Cette liste est en réalité une compilation de fuites de données passées. Les tests effectués par différents chercheurs en sécurité montrent que les mots de passe datent de plusieurs années. Toutes ces données ont déjà été exploitées en long et en large, et ne représentent plus un grand intérêt pour les pirates professionnels. D’une certaine manière, c’est un peu de la marchandise avariée.

Ce n’est pas pour autant que cette base de données n’est pas utilisée à des fins malveillantes. Elle peut toujours servir à créer du spam ou de petites arnaques. Selon Zataz, ces données ont notamment servi pour envoyer des menaces par e-mail à des millions de personnes. Les pirates font mention des mots de passe pour augmenter la crédibilité de leurs messages et faire peur, comme nous avons pu le constater.

good days

L’histoire n’est pas encore terminée, selon Zataz, il existe encore deux autres parties (« Collection #6-#7 ») qui, elles, ne sont pas (encore) en accès libre, mais sont commercialisées. Selon Zataz, toutes ces fuites découleraient d’une vengeance entre pirates. Pour vérifier si vos identifiants font partie de cette base de données (ou d’une autre fuite), vous pouvez consulter le service de vérification HaveIBeenPwned de Troy Hunt ou celui du Hasso Plattner Institut.

Publié dans Texte Actualité divers

Emmanuel Macron a repris en moyenne 3 points de popularité

emmanuel macronEmmanuel Macron se redonne un tout petit peu d’air dans les sondages. Selon la moyenne des différents baromètres de satisfaction ou de popularité du Président, il regagne en moyenne 3 points.

Après une chute quasiment continue lors de l’année 2018 (-23 points en 12 mois), la côte de popularité d’Emmanuel Macron a rebondi au mois de janvier 2019. Si l’on prend en compte sa cote de satisfaction moyenne parmi sept baromètres mensuels, le président de la République gagne 24 points et atteint 27,29%.

Certes, Emmanuel Macron reste encore très loin des 47% d’opinion favorable de janvier 2018 mais il se donne un peu d’air après une fin d’année particulièrement difficile entre la mobilisation des Gilets jaunes et l’affaire Benalla. Vous pouvez consulter ces données sur le graphique ci-dessus.

barometre chef d'etat

Entre 22% et 35% en fonction des sondages et des questions
Dans le baromètre Ifop pour le JDD du 20 janvier, Emmanuel Macron avait repris 4 points en un mois, pour s’établir à 27% de satisfaits. Le chef de l’État a connu des trajectoires similaires auprès de plusieurs autres instituts :

– Il gagne 5 points selon le dernier baromètre Ifop pour Paris-Match (de 23% à 28%)
– Il gagne 4 points selon l’enquête réalisée par BVA (de 27% à 31%) et également selon Harris Interactive (de 31 à 35%)
– Il gagne 3 points selon le sondage réalisé par Ipsos (de 20% à 23%)
– Il gagne 2 points selon l’enquête Elabe (de 23% à 25%)
– Il gagne 1 point selon le baromètre de chez Kantar (de 21% à 22%)

Au final, la popularité d’Emmanuel Macron se situe donc aujourd’hui dans un intervalle compris entre 22 et 35% de satisfaction, au lieu de 20%-31% en décembre. Rappelons que les différences d’une enquête à l’autre peuvent relever soit de la méthodologie utilisée par chacun des instituts (mode de collecte, taille et « redressement » de l’échantillon …) et surtout de la question exacte qui est posée.

Vous pouvez retrouver en cliquant ici toutes les explications sur ces différents sondages de satisfaction et de popularité d’Emmanuel Macron.  Le président de la République profite certainement du grand débat national qu’il a initié et qui lui a permis de retourner au contact des Français, et surtout de retrouver une importante couverture médiatique. Emmanuel Macron a en effet effectué deux prestations devant des maires qui ont duré plus de 6h30 à chaque fois avant d’aller directement participer à un débat citoyen dans la Drôme. Des interventions jugées plutôt réussies par les observateurs bien que critiquées par les Gilets jaunes.

Publié dans Texte Actualité divers

Les bons conseils de la CNIL pour exercer vos droits

donnée personnelleUn Français sur deux ne sait pas comment s’opposer à l’utilisation de ses données ou comment demander l’accès aux informations stockées par un organisme.

Vous voulez rectifier des données inexactes sur un site web ou vous opposer aux démarchages commerciaux incessants par téléphones ou par e-mail, mais vous ne savez pas comment faire ?   A l’occasion de la Journée européenne sur la protection des données, célébrée chaque année le 28 janvier, la CNIL fait une piqûre de rappel sur la manière d’exercer ses droits d’accès, d’effacement et d’opposition.

Ainsi, la première chose à faire est de contacter le prestataire, ce qui n’est pas forcément évident. Il faut trouver la bonne rubrique sur le site web qui vous mènera vers le formulaire de contact approprié ou vers l’adresse du délégué à la protection des données. Généralement, il faut scroller vers le bas de la page d’accueil et cliquer sur un lien qui s’intitulera « vie privée », « service client », « mentions légales », « données personnelles », « RGPD » ou « politique de confidentialité ».

Si c’est trop compliqué ou peu adapté à votre demande, le CNIL suggère d’envoyer directement un courrier à l’organisme en question. A ce titre, l’autorité propose une douzaine de modèles de courriers entièrement personnalisables et téléchargeables en ligne, ce qui est bien pratique.

droit

L’organisme doit répondre en l’espace d’un mois pour les demandes classiques, ou trois mois pour les demandes complexes. S’il ne répond pas, il faudra passer au niveau supérieur et déposer une plainte auprès de la CNIL. Pour cela, il suffira de remplir un formulaire en ligne et de joindre les éléments attestant les démarches préalables.

Les droits sont plutôt bien connus
Ces conseils sont plutôt les bienvenus, un récent sondage IFOP révèle en effet que les Français connaissent plutôt bien les droits dont ils bénéficient en matière de données personnelles, mais ne savent pas comment les exercer. Ainsi, 80 % des personnes interrogées savent qu’elles peuvent s’opposer à ce qu’un organisme utilise certaines de leurs données, mais seules 24 % savent comment réaliser cette démarche.

notorioté

Au niveau de l’Union européenne, l’entrée en vigueur du RGPD le 25 mai dernier semble avoir augmenté la prise de conscience des utilisateurs. « Les citoyens sont davantage conscients de l’importance de la protection des données et de leurs droits, et ils exercent désormais ces droits, comme le constatent tous les jours les autorités nationales de protection des données. Celles-ci ont reçu plus de 95 000 plaintes de citoyens à ce jour », a déclaré la Commission européenne. Les plaintes portent principalement sur le télémarketing, les e-mails promotionnels et la vidéosurveillance.

De leur côté, les organismes commencent également à jouer le jeu. A ce jour, ils ont transmis aux autorités déjà plus de 41.000 notifications de violations de données personnelles, dont plus de 1.200 en France. C’est évidemment peu rassurant, mais la bonne nouvelle, c’est que ces violations apparaissent désormais sur le radar et qu’on peut se pencher sur la résolution de ces problèmes.

plainte et notification

Publié dans Texte Actualité divers

La France n’est pas le plus gros producteur de fromage en Europe

plateau fromageContrairement à ce qu’on pourrait penser, la France n’est pas le plus gros producteur de fromage dans l’Union Européenne. C’est un pays voisin qui trône en tête du classement depuis plusieurs années.

La France n’est pas le plus gros producteur de fromage d’Europe. Et cela n’est pas nouveau : ça fait cinq ans que ça dure selon Eurostat, l’office de statistiques de l’Union Européenne. Malgré l’importance des fromages dans la gastronomie française, nous ne sommes que le deuxième plus important producteur du vieux continent derrière l’Allemagne, qui produisait presque un quart du fromage européen (22%) en 2017.

L’hexagone (18%) se trouve tout de même largement devant l’Italie (12%) et les Pays-Bas (8%).
infographie union europenne

Selon Les Echos, qui s’étaient intéressés à la question dès 2013, de nombreux causes peuvent expliquer cette première place a priori surprenante :

L’Allemagne favorise davantage les grandes exploitations que la France grâce à sa législation, assure le quotidien économique : « les normes pesant sur les installations deviennent très lourdes et donc coûteuses dès que la ferme compte plus de 100 vaches en France, contre 300 en Allemagne ».

La France est dans une logique de la demande, expliquent aussi Les Echos. Elle propose des « petites séries de fromages certes à haute valeur ajoutée mais qui poussent à la hausse les coûts de production et de marketing ».

Contrairement à l’Allemagne, dont l’offre est très peu diversifiée, peu de références, peu de valeur ajoutée mais des bas prix, ce qui faciliterait les exportations. En clair, l’Allemagne privilégie la quantité à la qualité. Une stratégie payante pour vendre plus de produits, à moindre prix.
pays union europenneProduction ne rime pas forcément avec exportation. A ce jeu-là, ce sont toujours nos voisins d’Outre-Rhin qui sont en tête. Selon Eurostat, l’Allemagne exporte presque deux fois plus (1,2 million de tonnes par an) que la France (0,7 million de t.)

Les Pays-Bas dépassent également la France, d’une courte tête (0,9 million de t.). Les Hollandais, célèbres pour leur gouda ou leur édam, sont spécialisés dans les fromages à pâte mi-dure.

L’Italie, quatrième producteur européen, est elle en tête des fromages à pâte dure, comme le parmesan. Mais le pays est également connue pour la mozzarella et le mascarpone.

Les États-Unis : le plus grand amateur de fromages européens
Près de 13% des exportations ont été réalisées en dehors de l’Union Européenne. Les principaux clients sont les États-Unis (17% des exportations), le Japon (11%), la Suisse (7%), la Corée du Sud et l’Arabie Saoudite (5%).

importateur union europenne

On notera que la Suisse exporte quasiment autant de fromage dans l’UE (52.000 tonnes par an) qu’elle en importe (60.000 t.). Gruyère, fromage à raclette, Tête de Moine : les Helvètes offrent une variété que peu de pays sont capables de proposer.

Publié dans Texte Actualité divers

De fausses applications GPS pullulent dans Google Play

Elles sont présentées comme de véritables logiciels de cartographie ou de navigation GPS. En réalité, elles en font que rediriger vers les services de Google Maps tout en affichant des placards de pub.

google play application

Dans la boutique applicative Google Play, on peut tomber non seulement sur des malwares, mais aussi sur des adwares, des logiciels pas foncièrement malveillants, mais qui pourrissent l’utilisation du système. Le chercheur en sécurité Lukas Stefanko vient ainsi de tester plus de 15 applications présentées comme de véritables logiciels de cartographie et de navigation GPS, mais qui en réalité ne font que rediriger vers l’application Google Maps ou se connecter à son API. Leur seule raison d’être, vous l’aurez deviné, c’est la publicité. Toutes ces applications sont truffées de bannières, de pop-ups ou de pages interstitielles.

Malheureusement, ces programmes rencontrent un certain succès. Ils ont tous été téléchargés au moins un million de fois. Certains d’entre-eux osent même proposer une version premium sans publicité. Selon Lukas Stefanko, on n’obtient rien de plus qu’avec Google Maps. Dans certains cas, ces applications demandent également de curieux privilèges d’accès, comme le droit d’initier et de gérer des appels téléphoniques.

Le chercheur a alerté le géant du web depuis plus d’un mois, mais sans succès. A l’heure actuelle, ces applications sont toujours disponibles sur Google Play. C’est d’autant plus étonnant que ces logiciels ne respectent visiblement pas les conditions d’utilisation de Google Maps. Celles-ci indiquent clairement qu’il n’est pas permis d’utiliser ce service de cartographie pour le copier bêtement et le recréer sous un autre nom.

google maps

En attendant une réaction de Google, les auteurs de ces applications pourront continuer à tranquillement engranger des recettes publicitaires sur le dos de l’éditeur. Certes, cela ne risque pas de lui faire grand mal, mais cela crée une mauvaise image pour sa boutique applicative.

Publié dans Texte Santé

Grippe : le stade épidémique atteint dans une première région de France

vaccin grippeLe virus de la grippe gagne du terrain. Depuis la semaine dernière, l’épidémie a débuté en Occitanie. Dix régions métropolitaines sont en phase pré-épidémique.

La saison de la grippe est lancée. Le virus est particulièrement présent en Occitanie, première région à être classée en épidémie cet hiver, comme le détaille Santé publique France dans un communiqué. Toutes les autres régions de métropole sont en phase pré-épidémique, exceptées la Corse et les Pays de la Loire.

La grippe, qui se manifeste par une forte fièvre, de la toux ou des difficultés à respirer, des courbatures et des frissons, a déjà entraîné plus de 2500 passages aux urgences en France. Parmi ceux-ci, 89 cas graves admis en réanimation, dont 3 décès.

infographie pré epidemie grippe

Le stade épidémique est, cet hiver, atteint plus tardivement que lors des deux dernières années. L’an passé, le pic du virus avait été atteint lors de la semaine de Noël, alors que la grippe commençait à peine à émerger cette année à la même période. Mais « rien d’exceptionnel », explique Sibylle Bernard-Stoecklin, épidémiologiste à Santé publique France.

« Un début de circulation avec une première région en épidémie début janvier n’a rien d’exceptionnel quand on regarde les épidémies des 10 dernières années. Toutes les épidémies arrivent entre novembre et mars »

pic epidemie grippe

Un vaccin très demandé
Quant au contenu de ces microbes, « ce sont des virus de type A ((H1N1) et (H3N2)) qui circulent très majoritairement cette année. Il est encore tôt pour avoir des données sur l’efficacité du vaccin. Mais ce qui est certain, c’est que l’augmentation de la couverture vaccinale est une bonne nouvelle », poursuit la spécialiste.

Les autorités sanitaires estiment à plus de 540.000 le nombre de personnes à risque (plus de 65 ans, malades chroniques, femmes enceintes) vaccinées supplémentaires, rien qu’au 30 novembre, par rapport à l’an dernier.

Si le vaccin met 15 jours à être efficace, il n’est pourtant pas trop tard. Même si le quasi-épuisement des réserves complique la tâche des candidats à l’immunité.  « Il est encore temps de se faire vacciner pour les personnes à risque, à condition qu’elles trouvent des vaccins disponibles » explique Sibylle Bernard-Stoecklin.

Certes, les autorités sanitaires ont prévu 10% de doses supplémentaires par rapport à l’an dernier, soit plus de 11 millions de doses sur le marché. Mais début décembre, plus de 80% étaient déjà écoulées, soit 2 millions de vaccins de plus que sur tout l’hiver dernier.

Le carton de la vaccination en pharmacie
Parmi les explications, le carton de la vaccination en pharmacie dans les 4 régions expérimentatrices : Auvergne Rhône-Alpes, Nouvelle-Aquitaine, Hauts-de-France et Occitanie. Selon l’Ordre des pharmaciens contacté par BFMTV, à ce jour, plus de 690.000 personnes ont été vaccinées dans les 6700 pharmacies participantes.

« Au lieu de multiplier par deux, avec deux fois plus de régions expérimentatrices, on a largement multiplié par quatre », se réjouit Gilles Bonnefond, président de l’USPO (Union des syndicats de pharmaciens d’officine).

Autre facteur : pour la première fois cette année, les pharmaciens des régions tests et les infirmiers ont la possibilité de vacciner les Français à risque qui ne l’ont jamais été.