Publié dans Texte Actualité divers

Le premier restaurant sous-marin d’Europe a ouvert en Norvège

restaurant norvegeSoyez prêts à manger aux côtés des poissons et autres crustacés. Un cabinet d’architecture norvégien vient d’ouvrir le tout premier restaurant panoramique sous-marin d’Europe, au sud de la Norvège.

Le premier restaurant sous-marin d’Europe a ouvert ses portes le 20 mars dernier dans le sud de la Norvège. Le restaurant, baptisé « Under » (dessous, en français), s’enfonce à 5 mètres de profondeur sous l’eau, au large de la ville de Lindesnes, dans le sud de la Norvège.

Le bâtiment est à moitié immergé, et ressemble à un gigantesque bloc de béton de 33 mètres de long. D’une surface de 500 mètres carré, « Under » peut accueillir entre 80 et 100 clients, répartis sur trois étages. Mais seuls une quarantaine seront véritablement attablés près de la baie vitrée, sous l’eau.

Grâce à une baie vitrée panoramique de 11 mètres de long, les chanceux vont pouvoir profiter d’une vue imprenable sur le milieu marin. Surtout que ces concepteurs ont volontairement installé le restaurant à un endroit stratégique, où la mer est particulièrement tumultueuse.

« Nous avons convaincu (le constructeur) de le construire à l’endroit où la mer était plus agitée, car cela représenterait mieux la nature de la région. Je pense que c’est aussi ce qui rend ce restaurant sous-marin plus spectaculaire que d’autres dans le monde, car eux sont situés dans des zones très contrôlées », explique Rune Grasdal, l’un des architectes de Snøhetta à la chaîne américaine CNN.

« D’après moi, le meilleur moment pour visiter le restaurant sera par mauvais temps », ajoute l’architecte. « Ça va être fantastique de voir la surface de la mer brisée par de grosses vagues et la pluie, offrant un spectacle incroyable ».

Mais pas d’inquiétude à avoir quant à son étanchéité, puisque les architectes ont prévu des murs d’un mètre d’épaisseur pour résister à la pression de la mer. De plus, la structure de 2.500 tonnes a été pensée de manière à résister aux conditions les plus extrêmes. « Vous vous sentirez toujours en sécurité et détendu à l’intérieur du restaurant », insiste Rune Grasdal.

Un bloc construit en 6 mois
L’établissement a été conçu par le célèbre groupe d’architecture norvégien Snøhetta, qui était déjà à l’origine de l’opéra d’Oslo, de la bibliothèque Alexandrina d’Égypte, ou encore de la rénovation de Times Square à New York. La structure, construite en 6 mois, a été fabriquée sur une péniche près de la côte avant d’être immergée en juillet 2018 grâce des conteneurs remplis d’eau placés à l’intérieur. Enfin, le restaurant a été fixé dans l’eau grâce à 18 points d’ancrage. « Une opération délicate », relate l’architecte Rune Grasdal auprès de CNN.

« Under repousse les limites naturelles de notre expérience des frontières », a déclaré le fondateur de Snøhetta, Kjetil Trædal Thorsen, dans un communiqué. Quant à la question de l’éventuel bouleversement de l’équilibre environnemental que peut provoquer un tel projet, les fondateurs du restaurants indiquent que tout a été fait pour que « Under » se fonde dans la nature environnante. Snøhetta assure que des travaux ont été menés afin de recréer les conditions naturelles existant avant son immersion. La coque en béton a par exemple été conçue de manière à inviter les mollusques à s’y accrocher. Quant au menu, il repose principalement sur des fruits de mer et autres crustacés locaux.

Le restaurant accepte les réservations entre avril et septembre 2019. Il est cependant victime de son succès, et toutes les réservations sont sur liste d’attente. Des restaurants similaires existaient déjà à Dubaï ou encore aux Maldives.

Publicités
Publié dans Texte Actualité divers

La NASA veut vous payer (cher) pour rester au lit pendant 2 mois

nasaUne idée un peu saugrenue ?
Un rêve pour certain, un cauchemar pour les hyperactifs, la NASA veut étudier l’effet de l’apesanteur sur le corps humain et elle a besoin de vous.

L’alitement par gravité artificielle
La NASA veut étudier l’effet de la gravitation sur le corps sur une longue durée. Pour cela, elle réalise une étude où les participants passeront deux mois dans un lit dans des conditions semblables à celles rencontrées dans l’espace.

L’objectif, trouver comment éviter à ses astronautes de faire du sport toute la journée pour compenser la perte de muscle provoquée par l’apesanteur. Cette étude pourrait bien être une préparation aux longs voyages qui attendent les astronautes, qui seront amenés à passer de long moment dans l’espace, notamment dans la futur base lunaire construite en partie par l’agence spatiale européenne ou pourquoi pas pour un voyage sur Mars.

Le déroulement de l’étude
Envie de tenter l’expérience ?   Attention, les conditions sont tout de même rock’n’roll . Au programme, passer 60 jours et 60 nuits sur un lit qui sera incliné à 6 degrés. Durant cette période interdiction de se lever. Et oui, même pour prendre une douche ou aller aux toilettes. Ce qui signifie que les ablutions et autres besoins physiologiques se feront dans la position allongée, il faut être motivé.

Autre petit détail, les participants devront passer environ 30 minutes par jour dans ce que la NASA a décrit comme une « centrifugeuse humaine ». Cette machine servira à simuler la gravité artificielle, nous ne sommes pas certaines à la rédaction de Maxisciences que cela signifie passer un bon moment.

L’appât du gain ?
Le plus séduisant dans cette histoire ?  Le salaire. 14000 livres sterling. Soit 16 396 euros. Pour passer deux mois dans un lit à Cologne (où se déroule l’étude) et passer 30 minutes par jour dans une « centrifugeuse humaine », le jeu en vaut-il la chandelle ?  On vous laisse décider pour postuler.

Publié dans Texte Actualité divers

Il est désormais possible de séjourner dans un tonneau

sejour insolite portugalAu Portugal, un domaine viticole propose des logements plutôt particuliers

Les amateurs des bons vins vont peut-être bientôt avoir une nouvelle destination favorite : le Nord du Portugal. Comme le rapporte le journal Metro, le domaine viticole de Quina da Pachecha propose en effet aux touristes de séjourner dans de drôles de suites installées dans d’énormes tonneaux en bois.

Pour ceux qui se poseraient la question, les tonneaux en question ont été spécialement conçus pour cette utilisation, sur le modèle de ceux utilisés par le domaine pour stocker le vin. Ils sont constitués de pin et la surface habitable atteint apparemment 30 mètres carrés. Les logements sont tous munis d’un système de climatisation et équipé d’un réseau Wi-Fi.

Le domaine de Quina da Pachecha, situé à 1h30 en voiture de Porto, s’étend sur environ 56 hectares. Les propriétaires décrivent leurs nouveaux logements comme « un projet architectural ambitieux » qui offre un « cadre idyllique et romantique » à tous ceux qui veulent découvrir le patrimoine viticole local.

Les réservations sont disponible sur différents sites dont Booking.com. Il faudra compter environ 200 euros par nuit.

Publié dans Texte Actualité divers

2.000 euros par mois à vie pour ne rien faire

financeAucune qualification particulière n’est requise pour le poste, qui sera basé en Suède.

Un salaire confortable pour un « emploi éternel ». C’est l’offre alléchante proposée par deux artistes suédois, Simon Goldin et Jakob Senneby. Les deux compères proposent un emploi sans réelle mission dans le cadre de l’ouverture de la gare de Korsvägen, à Goteborg (Suède), en 2026, comme l’explique le Washington Post. Contre un salaire de 2.060 euros par mois, le travailleur n’aura qu’une mission à accomplir : se présenter tous les matins et tous les soirs à la gare pour appuyer sur un bouton situé sous une horloge. Des lampes fluorescentes, en plus de l’éclairage traditionnel de la gare, seront allumées et signaleront sa présence aux voyageurs. En partant, l’homme ou la femme choisie devra éteindre les lumières.

Mise à part cette obligation, l’heureux élu pourra vaquer à ses occupations, même en dehors de la gare. « Le poste ne comporte aucune fonction ou responsabilité, tout ce que l’employé choisit de faire constitue son travail », explique-t-on dans la fiche de poste. Autre condition requise : l’employé ne doit pas exercer une autre activité professionnelle rémunérée. Comme dans un emploi « normal », la personne sélectionnée bénéficiera de congés, d’une retraite et d’une augmentation annuelle de salaire. Elle pourra aussi démissionner.

Les deux artistes peuvent se permettre de financer ce salaire éternel grâce au gain d’un concours visant à façonner « les espaces architecturaux », qui leur a rapporté 7 millions de couronnes suédoises, soit 660.000 euros, comme le rappelle le quotidien régional Ouest France. Avec cette offre, Simon Goldin et Jakob Senneby veulent questionner « les notions de croissance, de productivité et de progrès qui sont au cœur de la modernité ». Les candidatures seront ouvertes en 2025, un an avant l’inauguration de la gare. Aucune qualification n’est requise.

Publié dans Texte Actualité divers

Le Vans challenge : le nouveau challenge qui fascine Twitter

van's chalengeVous l’avez sûrement vu sur votre feed Twitter ou Instagram : partout sur Internet, les gens s’amusent à jeter en l’air leur paire de Vans. Mais qu’est-ce donc que ce « Vans challenge » qui affole la Toile ?

Il en faut peu pour faire démarrer un phénomène sur les Internets. En vrai, il suffit parfois d’un tweet, qui aurait somme toute pu passer inaperçu. Pas sûr que cet internaute s’attendait à un tel raz-de-marée en postant une courte vidéo accompagnée du message suivant : « Saviez-vous que peu importe comment vous lancez vos Vans, elles atterriront à l’endroit. »

Sauf que voilà, plus d’un a semblé surpris de l’information, au point de liker en masse, de retweeter à foison et surtout  de tester par eux-mêmes. Il n’aura pas fallu bien longtemps pour voir apparaître sur les réseaux sociaux des milliers de vidéo de Vans balancées dans tous les sens.

Et il faut bien avouer qu’elles ont tout d’hypnotisant, car peu importe comment sont envoyées valdinguer les chaussures, elles finissent (presque toujours, le fail n’est pas impossible) par retomber à l’endroit. Et ainsi est né le « Vans challenge ».

Un mystère résolu
Pourtant, tout cela n’a rien de bien étonnant, si on en croit la science. D’après un professeur de physique interrogé par le magazine Complex, il s’agit simplement d’une affaire de répartition de poids. « Cela est simplement dû à la façon dont le caoutchouc est distribué par rapport au tissu ».

Une explication scientifique qui ne rend pas les vidéos moins drôles à regarder. Pour l’instant, la marque Vans n’a toujours pas communiqué sur le phénomène, qui offre par la même occasion un très joli coup de pub à la mythique marque de baskets.

Publié dans Texte Actualité divers

7 choses étonnantes à faire avec son lave-vaisselle

lave vaisselle.gifSi cet appareil ménager a pour vocation de nettoyer la vaisselle, il est tout à fait possible de l’utiliser pour laver de nombreux autres objets et même de s’en servir pour cuisiner. Découvrez quels sont les usages insolites du lave-vaisselle.

Vous pensiez tout savoir sur l’utilisation de votre lave-vaisselle ? Détrompez-vous, si cet appareil ménager nettoie au quotidien vos assiettes, il peut vous être encore plus utile qu’il ne l’est déjà. Découvrez les multiples usages que vous pouvez avoir de cette machine.

1) Cuisiner avec son lave-vaisselle
Non, vous ne rêvez pas, il est bel et bien possible de préparer de bons petits plats avec son lave-vaisselle. En suivant les étapes des recettes vous découvrirez notamment comment cuisiner du saumon, du foie gras ou encore de la dinde.

2) Nettoyer des jouets en plastique
Les jouets des enfants sont de vrais nids à bactéries. Les placer au lave-vaisselle (sur n’importe quel programme et avec une pastille) est une bonne façon de les désinfecter facilement. N’hésitez pas à faire de même avec les jouets de vos animaux, attention, ces derniers ne doivent pas contenir de pile et de batterie. Si les jouets sont petits, vous pourrez les disposer dans un filet.

3) Laver les éléments démontables de votre cafetière
Une fois par semaine, pensez à laver les éléments démontables de cet appareil dans votre lave-vaisselle pour éviter le développement des moisissures et des bactéries. N’hésitez pas à faire de même avec les accessoires de votre aspirateur (notamment le filtre HEPA), votre pelle et votre balayette.

4) Les brosses à cheveux en plastique
Sébum, cheveux morts, pellicules … Au fil des utilisations, nos brosses finissent par se salir. Il est donc important de les nettoyer régulièrement. Pour vous simplifier la tâche, n’hésitez pas à les placer dans le bac à couverts de votre lave-vaisselle. Vous pourrez également en profiter pour laver d’autres éléments de votre salle de bain comme votre porte-savon ou votre gobelet à brosses à dents.

5) Nettoyer des éponges
Nos éponges font parties des objets les plus sales de notre cuisine. Pour les désinfecter, placez-les dans votre lave-vaisselle 1 à 2 fois par semaine. N’hésitez pas également à faire de même pour votre brosse à vaisselle.

6) Les grilles d’aération ou de ventilation en plastique ou en métal
Disposez-les bien à plat dans le panier du haut de votre appareil avant de lancer un cycle court (avec une pastille pour lave-vaisselle).

7) Plaques et grilles de four
Cette astuce fonctionne à merveille avec les plaques qui ne sont pas très sales. Dans le cas contraire, un passage au lave-vaisselle vous facilitera la tâche.

Les matériaux à ne surtout pas mettre au lave-vaisselle

Attention : si de nombreux objets peuvent passer au lave-vaisselle, sachez toutefois que certains matériaux (fonte, silicone, caoutchouc) risquent de s’abîmer à cause de l’humidité prolongée, des hautes températures ou encore des produits nettoyant. Voici la liste des 10 éléments à ne surtout pas mettre au lave-vaisselle.

Publié dans Texte Actualité divers

Il existe des pantoufles à mettre au micro-ondes pour se réchauffer l’hiver

pantoufle chauffant micro ondeMarre d’avoir froid aux pieds le soir ?  Cette paire de chaussons chauffants va révolutionner votre quotidien.

Avis à celles et ceux qui ont toujours froids aux pieds. Il existe une paire de chaussons chauffants révolutionnaire et disponible sur Amazon. Comment ça marche ?  Il vous suffit de commander les pantoufles, de les placer quelques minutes au micro-ondes et de les enfiler. En seulement quelques instants, vous aurez des chaussons tout chauds, la technique idéale pour se réchauffer l’hiver.

Et ce n’est pas tout, ces pantoufles sont garnies avec des graines naturelles et possèdent des semelles anti-dérapantes. Le prix de cette innovation ?  28,82€. De quoi nous donner envie de craquer sur le champ pour cocooner à la maison. Alors, convaincus ?