Publié dans Texte Actualité divers

Peut-on brûler des calories juste en réfléchissant ?

peut-on-bruler-des-calories-juste-en-reflechissantAu même titre que le football, la natation ou le tennis, le jeu d’échecs est considéré comme un sport.

Bien qu’ils restent assis pendant plusieurs heures d’affilée, il a en effet été mesuré que certains joueurs d’échecs peuvent brûler plusieurs milliers de calories par jour, grâce à une activité cérébrale intense. Et pour cause : rien qu’au repos, notre cerveau consomme en moyenne 20% de l’énergie totale du corps.

Cette énergie, il l’utilise pour maintenir l’activité des organes vitaux, pour nous permettre de respirer, digérer, fonctionner normalement. Cela se traduit par 350 à 450 calories naturellement brûlées chaque jour … pour un(e) adulte, car dans le cas d’un enfant de 5-6 ans, « le cerveau peut utiliser jusqu’à 60% de l’énergie corporelle », souligne à LiveScience Doug Boyer, chercheur à l’université Duke aux États-Unis.

En poussant un peu plus loin la réflexion : serait-il donc possible de brûler davantage de calories en réfléchissant un peu fort ?  Des scientifiques ont tenté de le mesurer et leur réponse est : oui,  mais.

Réfléchir, un sport comme un autre ?
« Lorsqu’on s’entraîne pour apprendre une nouvelle compétence, le cerveau s’adapte pour augmenter le transfert d’énergie vers les régions cérébrales activées par l’exercice », souligne Claude Messier, professeur en psychologie et neuroscience à l’université canadienne d’Ottawa. « Au bout d’un certain temps, alors que nous devenons plus compétents dans une tâche particulière, le cerveau n’a plus besoin de carburer autant pour accomplir cette tâche et n’aura plus besoin d’autant d’énergie ».

Par ailleurs, aussi intense votre réflexion soit-elle, la perte de calorie ne risque pas d’être très intense. Pour résumer, il est possible de brûler davantage de calories en réfléchissant,  mais pas de quoi vous permettre de garder la ligne. Rien ne vaut une alimentation saine et une activité physique régulière.

Publié dans Texte Recette Cuisine

Filet de bar sur fondue de poireaux et sauce épicée

Filet de bar sur fondue de poireaux et sauce épicéeIngrédients pour 2 personnes
– 2 filets de bar de 130 g chacun (avec peau)
– 10 g de beurre
– Fleur de sel
– Poivre du moulin
Sauce épicée
– 15 cl de fumet de poisson (ou jus de coquillages)
– 5 cl de vin blanc sec
– 1 échalotes
– 1 cuillère à café de curry et curcuma
– 5 cl de crème liquide entière
– 10 g de beurre
Fondue de poireaux
– 1 blancs de poireaux
– 15 g de beurre
– Sel et Poivre du moulin

Préparation
Pour la sauce épicée
1) Éplucher, laver et ciseler les échalotes.
2) Faire réduire de moitié le fumet avec le vin blanc.
3) Ajouter les échalotes.
4) Incorporer la crème, faire réduire de nouveau jusqu’à ce que la sauce nappe le dos d’une cuillère.
5) Ajouter les épices et monter la sauce au beurre.
6) Filtrer et réserver la sauce au chaud au bain-marie.
Pour la fondue de poireaux
7) Retirer les premières feuilles, laver et émincer finement les blancs de poireaux.
8) Les faire étuver au beurre 10 à 15 minutes et assaisonner.
9) Préchauffer le four à 180°C (th.6).
10) Placer les filets de bar sur une plaque du four beurrée.
11) Assaisonner et cuire environ 5 minutes.
12) Dans 2 assiettes, dresser la fondue de poireaux, la surmonter d’un filet de bar. 13) Répartir la sauce épicée préalablement émulsionnée à l’aide d’un bras mixeur (de manière à aérer la sauce).
14) Parsemer de fleur de sel.

Relaxnews

Publié dans Texte Recette Cuisine

Bouchées de dinde au sésame

Bouchées de dinde au sésameIngrédients pour 2 personnes
– 1 blanc de dinde
– 17 g de sucre semoule
– 1 cuillère à soupe de sauce soja
– 1 cuillère à soupe de graines de sésame
– 1 cuillère à soupe d’huile d’olive

Préparation
1) Mettre le sucre dans une casserole.
2) Ajouter 1 cuillère à soupe d’eau et laisser fondre à feu moyen jusqu’à l’obtention d’un caramel brun.
3) Ajouter 2 cuillères à soupe de sauce au soja tout de suite afin que le caramel ne se fige pas.
4) Découper le blanc de dinde en cubes de 3 cm sur 3 cm.
5) Les faire revenir dans une poêle avec 1 cuillère à soupe d’huile.
6) Saler, poivrer et rajouter 2 cuillères à soupe de sauce au soja.
7) Mélanger les cubes de dinde au caramel.

Note : Placer les cubes de dinde sur des cuillères de présentation.
– Parsemer les morceaux de dinde de quelques graines de sésame.
– Insérer un pique dans chaque cube de dinde et les présenter dans un joli plat après les avoir parsemés de graines de sésame.
– Remplir un verre transparent de quelques cubes de dinde après les avoir parsemés de graines de sésame et proposer des piques pour les consommer.

Publié dans Coup de cœur

Gabrielle Segal, Be(e), (ITA – FR)

marcellocomitini

Gabrielle Segal

Le mani hanno il potere
Di farti venire

Io vengo, dici
Senza che l’abbia voluto

E quelle mani
Che ti sapevano parte
Dove andranno a cercarti?

Io vengo, ripeti
Senza che l’abbia voluto

Le tue labbra come pistillo
Ornato di polvere d’oro
Queste mani come api
Che lo sottraggono alle leggi
A prezzo della tua venuta

Io vengolo ripeti ancora

Da dove vieni ?

Gabrielle Segal
(traduzione di Marcello Comitini)

BE(e)
Des mains ont ce pouvoir
De te faire venir

Je viens dis-tu
Sans l’avoir voulu

Et ces mains
Qui te savaient partie
Où vont-elles te chercher ?

Je viens tu le répètes
Sans l’avoir voulu

Tes lèvres comme pistil
Orné d’or poudreux
Ces mains comme abeilles
Qui le ravissent au lois
Pour prix de ta venue

Je viens tu le répètes encore

D’où viens-tu ?

Gabrielle Segal
https://segalgabrielle.home.blog/2019/11/07/bee/

Voir l’article original

Publié dans Coup de cœur

C’était il y a 112 ans …

Le marginal .Utopiste

marin-francis08@outlook.com

fralurcy085903@gmail.com

 Le 13 novembre 1907, à Coquainvilliers, près de Lisieux, Paul Cornu réussit à s’élever pour la première fois à bord d’un hélicoptère. Ce jour-là, il atteint l’altitude de… 1 mètre 50 en envol vertical libre !

Paul Cornu à bord de son hélicoptère, à Coquainvilliers

Une invention qui vient de loin

   Le mot hélicoptère a été forgé en 1861 par le vicomte Ponton d’Amécourt à partir du grec helix (spirale) et pteron (aile). Mais quatre siècles plus tôt, Léonard de Vinci en avait déjà pressenti le concept à en juger par certains de ses croquis.

  Louis Breguet, un jeune industriel de 27 ans, conçoit la première aile tournante. Il s’inspire non de Léonard de Vinci mais de Jules Verne, qui évoque cette technique dans le roman de science-fiction Robur le Conquérant.

   Le 29 septembre 1907, il fait un premier essai dans la cour de son usine, à Douai, avec son ami le professeur Charles Richet.

   Avec à son…

Voir l’article original 604 mots de plus

Publié dans Coup de cœur

La petite voix, méditation quotidienne

Dandanjean

ImAGE Joie

L’amour débute dans les petites choses

On ne peut construire un temple puissant sans de solides fondations. Vous ne pouvez construire le nouveau ciel et la nouvelle terre sans amour, amour les uns pour les autres et amour pour Moi.

L’amour commence dans les petites choses de la vie et s’étend à partir de là.

Sème des graines d’amour où que tu ailles, et vois-les croître, fleurir et prospérer. Les graines d’amour semées, même dans le plus dur des cœurs, se mettront finalement à pousser ; cela peut prendre du temps pour que les graines germent, mais si l’on s’occupe d’elles avec un soin aimant, elles ne peuvent pas ne pas pousser.

Alors ne désespère de personne, déverse simplement sans cesse l’amour et ne durcis pas ton cœur.

Cesse d’essayer de te justifier pour tes actions.

Cesse de blâmer l’autre. Sonde ton propre cœur, mets-toi au clair, et trouve la…

Voir l’article original 57 mots de plus

Publié dans Coup de cœur

Des plaisirs démodés

suzanne35

Brassens chantait : »les amoureux qui se bécotent sur les bancs publics ont des petites gueules bien sympathiques « , il tomberait des nues maintenant, car on en voit vraiment pas des masses. Mais les gens du troisième âge, eux, ne se gênent pas du tout, beaucoup qui se tiennent par la main ou qui s’embrassent carrément en pleine rue sans complexe, ils m’amusent, ils ont un petit côté ridicule mais touchant…. Les jeunes eux ,les yeux rivés sur leurs écrans, dressent des murs entre eux et ne partagent plus grand chose avec le monde réel….

Voir l’article original