Publié dans Texte Actualité divers

L’industrie et le bâtiment, métiers les plus à risque

L'industrie et le bâtiment, métiers les plus à risqueDe 2011 à 2018, les secteurs de l’industrie et le bâtiment ont été les plus touchés par les maladies professionnelles, selon des chiffres publiés ce lundi matin.

De 2011 à 2018, seules 35,9% des maladies professionnelles déclarées ont été reconnues, soit 1 332 cas reconnus sur 3 711 déclarés, selon des chiffres fournis ce lundi matin par le ministre LSAP de la Sécurité sociale, Romain Schneider, en réponse à une question parlementaire du député socialiste Mars Di Bartolomeo.

Et, si le nombre de maladies déclarées fluctue de manière irrégulière entre 399 et 570 sur la période, le nombre de maladies reconnues diminue, lui, régulièrement, passant de 203 en 2014 à 115 en 2018. Ce qui donne une proportion de maladies reconnues qui s’effondre de 41,7% en 2014 à 26,38% en 2018, avec une baisse plus marquée pour cette dernière année, selon le ministre, qui ne donne pas d’explications sur ce phénomène.

En revanche, il détaille les secteurs les plus touchés par les maladies reconnues et, sans surprise, les activités professionnelles nécessitant un important effort physique arrivent largement en tête de ce triste palmarès. Ainsi, les activités industrielles sont les plus touchées, avec 268 cas reconnus de 2011 à 2018.

Juste derrière arrivent des secteurs liés au bâtiment, avec d’abord les salariés de «l’aménagement et le parachèvement, équipements techniques du bâtiment», avec 267 cas, puis le secteur «bâtiment, gros œuvre, travaux de toiture, industries extractives» avec 206 cas. Les salariés travaillant les métaux, le bois et faisant de la maintenance de machines et de voitures suivent avec 136 cas, devant ceux de la production alimentaire (115) et du commerce (72).

Quant aux maladies impliquées, elles répondent à une liste bien précise validée par la Sécurité sociale (le burn out n’en fait toujours pas partie, aucune maladie n’ayant été ajoutée depuis 2016). Le problème de santé le plus fréquent concerne une paralysie des nerfs, avec 353 cas de 2011 à 2018.

Les maladies des tendons suivent, avec 290 cas, devant les affections provoquées par les vibrations des outils pneumatiques (148) et les lésions du genou (98). La poussière d’amiante est, elle, à l’origine de 96 infections de la plèvre. En outre, 68 maladies du dos ont été reconnues comme des cas de maladies professionnelles, ainsi que 30 cancers du poumon, du larynx ou encore de la peau.

Publié dans Texte Famille

Baisse des naissances en Italie

NaissanceEn Italie, un tiers des habitants vivent en célibataires.

Le phénomène s’est amplifié de 10 points au cours des vingt dernières années. Et les familles d’au moins quatre personnes ne représentent que 20,4% du total des familles italiennes.

L’Italie a connu en 2018 un nouveau plus bas historique des naissances depuis l’unité italienne (au XIXème siècle), avec quelque 440.000 nouveaux-nés, environ 20.000 de moins que l’année précédente, a annoncé ce lundi l’institut statistique italien Istat.

Le taux de natalité chute ainsi à 7,3 bébés pour mille habitants en 2018, contre 7,6 en 2017. Les mères ont en moyenne 1,3 enfant (en 2017-2018), autre indice du vieillissement de la population. Elles se trouvent ainsi dans le bas du panier de la fécondité des pays de l’UE, au même rang que Chypre, et juste devant Malte (1,26 enfant) et derrière l’Espagne (1,31 enfants), la France (1,9 enfant) restant le plus prolifique.

Un tiers des Italiens vivent en célibataires
En Italie, un tiers des habitants vivent en célibataires. Le phénomène s’est amplifié de 10 points au cours des vingt dernières années. Et les familles d’au moins quatre personnes ne représentent que 20,4% du total des familles italiennes.

Dans le même temps, l’espérance de vie est en augmentation en Italie : 80,8 ans pour les hommes et 85,2 ans pour les femmes en 2018.

Publié dans Texte Actualité divers

Face aux faux pompiers ou faux policiers, les bons réflexes pour éviter les « arnaques aux étrennes »

etrenne.jpgFacteur, pompier, policier ou éboueur …

Si certaines professions en ont le droit, il peut arriver que des malfaiteurs se fassent passer pour ce qu’ils ne sont pas afin de vous soutirer de l’argent sous prétexte de vous vendre un calendrier. Voici quelques conseils de prudence.

Ils se présentent comme des éboueurs, ramoneurs, plombiers, policiers, gendarmes, pompiers, agents EDF, ou de La Poste, et viennent vous solliciter sur le pas de votre porte pour vous vendre leur calendrier. Attention, il s’agit peut-être d’une arnaque. Chaque année à l’occasion des étrennes, les vols par ruse font des victimes.

Les personnes âgées, cible numéro 1
Comme l’a recensé la préfecture de police de Paris, qui a mis en place un plan de prévention à l’intention des seniors, 95% des victimes de ces vols sont des personnes âgées. Dans seulement 4% des cas, elles ont moins de 60 ans. Les victimes sont souvent des habitants des beaux quartiers, où les auteurs savent que « l’état d’esprit est favorable à la générosité », constate auprès de BFMTV.com Damien Vallot, commissaire du 15ème arrondissement de Paris, qui ajoute que les particuliers ne sont pas les seules victimes, « les commerçants également ».

Un mode opératoire se dessine: un groupe « d’opportunistes » se partagent les résidences d’un quartier à l’intérieur desquelles ils démarchent, de porte-à-porte, pour vendre « des calendriers parfois de très mauvaises factures », indique le commissaire. Des cas d’arnaques aux étrennes sont répertoriés dès novembre et jusqu’en mars dans la capitale. Damien Vallot précise que certains groupes de malfaiteurs accèdent aux immeubles en se procurant les badges d’accès par le biais de leur profession.

Concernant le profil des auteurs, il s’agit « d’individus partageant la même origine géographique, notamment l’Europe de l’Est, fréquentant les mêmes foyers et résidant parfois sur le territoire de façon illégale. »

Pas d’infraction caractérisée
Le nombre d’auteurs qui a « une tendance haussière » selon le fonctionnaire est toutefois « difficile à quantifier »: « C’est une part grise de la délinquance », explique-t-il. D’abord, de nombreuses victimes renoncent à porter plainte « parce qu’elles ne se rendent pas compte qu’elles sont victimes, elles n’ont pas le sentiment de se faire voler », analyse Damien Vallot.

Et même en cas de signalement, il n’existe pas d’infraction caractérisée pour les arnaques aux fausses étrennes, ce qui empêche de chiffrer véritablement le phénomène. Ces dernières ne sont pas répertoriées en tant que telles, confirme la Police nationale à BFMTV.com, il peut s’agir de vol à la fausse qualité ou bien d’abus de faiblesse.

Vrais facteurs et pompiers autorisés
Très peu de professions ont l’autorisation de procéder aux étrennes de fin d’année. La vente de calendriers est particulièrement encadrée: seuls les facteurs et les pompiers sous réserve qu’une circulaire du préfet le permette pour ces derniers  y sont autorisés.

Pour les premiers, la vente est à leur initiative individuelle : ce sont les facteurs qui achètent les almanachs auprès d’un imprimeur, les bénéfices leur servent d’étrennes. Les ventes doivent cependant se faire en dehors de leur temps de travail et non au cours de la tournée. Le mieux est de ne faire confiance qu’à son facteur habituel ou de demander l’avis de son gardien d’immeuble. Certains facteurs affichent parfois leur photo afin de prévenir les résidents de leur prochain passage.

Quant aux seconds, qui doivent obligatoirement se présenter en uniforme, les bénéfices sont reversés à des œuvres. À Paris, les fonds sont reversés à l’Association pour le développement des œuvres sociales des sapeurs-pompiers de la capitale. Par ailleurs, ce don,  car il s’agit bien là d’un don à une association et non à proprement parler d’étrennes  permet une réduction fiscale à hauteur de 66% du montant. Les pompiers doivent ainsi être en mesure de délivrer un reçu fiscal.

Les éboueurs interdits de démarchage à Paris et Lyon
Le préfet des Hautes-Pyrénées a récemment appelé à la vigilance après le vol de vingt vestes de feu de pompiers dans le département. Dans le Bas-Rhin, des malfaiteurs se sont fait passer pour des policiers afin de vendre des calendriers, comme le rapporte L’Alsace. Or la Police nationale ne vend pas de calendrier. Si à Paris  comme le rappelle la mairie ou à Lyon, les agents municipaux comme les éboueurs ont l’interdiction formelle de solliciter les riverains lors des étrennes sous peine de sanction, c’est au cas par cas selon les communes.

Certaines villes publient régulièrement des mises en garde sur leur site internet, comme Ury, en Seine-et-Marne. La préfecture de ce département francilien a noté en 2019 « une augmentation sensible » des faits d’escroquerie, d’abus de confiance et de vols par ruse et a formulé des recommandations à destination des personnes vulnérables, notamment de ne pas ouvrir la porte à un inconnu. Certaines organisations chargées de l’enlèvement et du traitement des ordures ménagères ont ainsi décidé de ne plus autoriser leurs agents à vendre des calendriers face à la multiplication des initiatives frauduleuses, comme le Smetom de la vallée du Loing.

« Certains simulent des malaises »
Afin de s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une escroquerie, il est préférable, avant tout échange, de faire attendre le démarcheur sur le pas de la porte : « Il ne faut surtout pas laisser entrer quelqu’un à son domicile », alerte le commissaire du 15ème arrondissement de Paris. Et si jamais vous l’accueillez chez vous, il convient de ne pas le laisser seul : « Certains simulent des malaises ou demandent un verre d’eau et profite de l’absence du particulier pour voler des objets de valeur », prévient Damien Vallot.

Vous pouvez aussi exiger du démarcheur qu’il présente sa carte professionnelle. Ne craignez pas d’être trop prudent, vous en avez le droit. Il est également possible de lui demander le document de la mairie ou de la préfecture l’autorisant à vendre ses almanachs. Dans tous les cas, les étrennes sont des dons, le prix ne peut donc pas être imposé. C’est vous qui décidez du montant. En général, entre 5 et 10 euros. Dans le doute, le mieux est de contacter votre mairie pour savoir quelle profession est autorisée à démarcher ou l’organisme pour lequel le démarcheur se présente. Dans ce cas précis, n’appelez pas le numéro que le démarcheur vous communique, il peut s’agir de celui d’un complice.

Si vous pensez avoir été victime d’une arnaque aux fausses étrennes, la police invite à porter plainte. « Cela permettra de ficher l’auteur, de dresser un portrait-robot et de corréler le mode opératoire », ajoute-t-on. Bien qu’il ne soit pas certain de pouvoir arrêter le malfaiteur, « faire un signalement est le seul moyen d’éviter que les arnaqueurs fassent de nouvelles victimes », conclut le commissaire.

Publié dans Texte Actualité divers

Les cadeaux de Noël revendus toujours plus vite

cadeauLes cadeaux de Noël non désirés ou mal choisis sont revendus en ligne de plus en plus vite en France. Une tendance qui s’amplifie d’année en année.

Le 25 décembre à midi, la plateforme Rakuten comptait « déjà plus de 500.000 annonces déposées » contre « 300.000 l’an dernier à la même heure », indique Alison Boutoille, directrice Marketing, qui prévoit plus d’un million d’annonces à la fin de la journée.

Un phénomène « de plus en plus assumé, de plus en plus large, puisqu’on a de plus en plus de gens qui revendent sur internet », estime Sarah Tayeb, responsable du pôle vendeurs de la plateforme eBay France. Dès la matinée, les nouvelles annonces de cadeaux revendus s’accumulaient sur la plateforme, Sarah Tayeb en attendant 130.000 pour midi contre 100.000 l’an dernier à la même heure.

Plus de pragmatisme
« On pense qu’il y a une augmentation du pragmatisme par rapport aux fêtes de Noël, (…) du coup un réemploi, une sorte de tendance à l’économie circulaire, où on ne va pas garder un objet inutile chez soi, on va chercher à le revendre, et le cadeau de Noël perdant son côté sacré, on va se permettre de le revendre sur internet », estime-t-elle.

12% des Français ont revendu certains de leurs cadeaux de Noël sur internet en 2018 et 17% prévoyaient de le faire cette année, soit une augmentation de 42%, selon une étude Kantar réalisée pour eBay France.

Parmi les nouveautés qu’a pu observer Alison Boutoille, « des jeux d’une valeur assez faible, moins de cinq, moins de dix euros », mis en ligne suite à des « échanges de cadeaux au sein de l’entreprise entre collègues ». Parmi eux, des livres, mais surtout des gadgets comme des babyfoots de bureau.

Mais « le principal problème du cadeau de Noël, c’est le doublon, notamment tout ce qui est CD, livres, DVD. On s’attend à voir des CD de Johnny Hallyday en double sur eBay, on a beaucoup du nouvel album d’Astérix qui est un très gros succès, et peut arriver en double au pied du sapin », explique pour sa part Sarah Tayeb.

Publié dans Texte Actualité divers

Mercure passera devant le Soleil le 11 novembre, un spectacle rare à observer depuis la Terre

mercure-1.jpgLe passage de Mercure devant le Soleil, un phénomène très rare, ne se reproduira pas avant 2032.

Un spectacle rare, Lundi 11 novembre, la planète Mercure, la plus petite de notre système solaire va passer devant le Soleil, un événement qui ne se reproduira pas avant 2032. À cette occasion, la plus petite planète de notre système solaire et ses 2349 km de rayon (6371 pour la Terre) apparaîtront comme un petit point devant le Soleil, 300 fois plus gros avec un rayon de 700.000 km.

Le passage de Mercure devant notre étoile sera partiellement visible en France métropolitaine. Pour profiter pleinement de l’événement, il faudra se rendre aux Antilles, en Amérique du Sud, à l’ouest de l’Afrique, en Australie en Asie et à l’est de l’Amérique du Nord. Et pour apercevoir Mercure, minuscule par rapport au Soleil, il faudra être équipé et préparé.

mercure

Comment profiter du phénomène en toute sécurité
Car l’observation du phénomène n’est pas sans risque étant donné qu’elle consiste à regarder directement vers le Soleil et ses rayons éblouissants. Et pour admirer le trajet de Mercure devant l’étoile, l’Observatoire de Paris conseille de se munir d’un « solarscope ».

L’utilisation d’une lunette astronomique ou d’un télescope est possible mais ceux-ci doivent obligatoirement être équipés « d’un filtre solaire de densité 5 de type ‘mylar’, pour éviter tout accident ophtalmique irréversible », prévient l’Observatoire de Paris.

Le phénomène doit débuter à 13h15 en France Métropolitaine et ne sera pas visible dans sa totalité, le Soleil se couchant avant la fin de l’événement. En Guadeloupe, à Saint-Pierre et Miquelon, en Guyane et en Martinique en revanche, il sera possible de profiter du spectacle pleinement dès le matin.

Pour permettre au plus grand nombre de personnes d’admirer le passage de Mercure devant le Soleil, l’Observatoire de Paris met à disposition du public des télescopes mobiles avec l’équipement adéquat sur le site de Meudon. Enfin, l’événement sera à suivre sur le site internet de l’Observatoire, filmé depuis le Pic de Château-Renard à Saint-Véran (Hautes-Alpes), situé à 2.936 mètres d’altitude.

infographie mercure

Publié dans Texte Santé

Comment le cerveau accroît ou diminue la perception de la douleur

cerveauLa perception de la douleur est essentielle pour la survie, mais l’intensité de la douleur ressentie peut être amplifiée ou diminuée : par exemple, des soldats blessés au combat se rappellent souvent ne rien avoir ressenti sur le moment.

Une nouvelle étude publiée mardi dans la revue scientifique américaine Cell Reports s’intéresse au circuit cérébral responsable de l’accroissement ou de la diminution des signaux de douleur. Elle compare ce mécanisme à la manière dont un thermostat contrôle la température dans la pièce d’une maison.

Yarimar Carasquillo, principal auteur de l’étude et chercheuse au National Center for Complementary and Integrative Health (NCCIH), a déclaré à l’AFP que la région responsable de ce mécanisme était l’amygdale centrale, structure cérébrale essentielle dans le décodage des émotions.

Selon l’étude, elle semble jouer un double rôle
En effectuant des recherches sur des souris, Yarimar Carasquillo et ses collègues ont découvert que l’activité dans les neurones qui expriment la protéine kinase C-delta amplifient la douleur, alors que les neurones qui expriment la somatostatine inhibent la chaîne de transmission dans les nerfs utilisés pour communiquer la douleur.

L’amygdale centrale n’est pas complètement responsable de la gestion de la douleur. Son rôle est par exemple de réagir au stress ou à l’anxiété qui amplifient la douleur, ou bien la concentration sur une tâche qui détourne l’attention de la personne et réduit sa perception de la douleur.

Ressentir la douleur peut être un avertissement essentiel signalant à la personne qu’elle a besoin d’aide, par exemple pour les personnes qui ont une appendicite ou une crise cardiaque.

Les personnes qui naissent avec une insensibilité à la douleur ne réalisent souvent pas la gravité des blessures qu’elles subissent et sont par conséquent en plus grand danger d’en mourir. Cependant, toute douleur n’est pas utile. D’après un sondage datant de 2012, environ 11% des adultes américains ressentent de la douleur physique chaque jour.

Cela conduit souvent à la dépendance envers de puissants antalgiques comme les opiacés, ou bien à des tentatives d’automédication au moyen de médicaments contrefaits ou illégaux qui contiennent de plus en plus souvent du fentanyl, un opiacé de synthèse extrêmement puissant et dangereux.

En s’efforçant de mieux de comprendre les mécanismes cérébraux responsables de la modulation de la douleur, les chercheurs espèrent découvrir de meilleurs traitements, des traitements qui viseraient uniquement les formes de douleur qui sont « mauvaises » et inutiles.

« La réaction saine, c’est : vous ressentez une douleur, elle vous dit que quelque chose ne va pas, vous êtes soigné, et la douleur s’en va », a expliqué Yarimar Carasquillo. « Dans le cas de la douleur chronique, cela ne se produit pas, le système est bloqué. Si nous pouvons identifier ce qui bloque le système, nous pouvons inverser le phénomène », a-t-elle dit.

Publié dans Texte Actualité divers

L’image relayée par le « Momo Challenge » va inspirer un film d’horreur

Momo ChallengeLa sculpture monstrueuse au coeur du « Momo Challenge », ce hoax répandu sur le Web, va inspirer un film d’horreur par les producteurs de The Ring.

Oeil écarquillé et rictus monstrueux: le visage du « Momo Challenge » , cette légende urbaine, propagée sur le Web et par les médias  fera bientôt trembler dans les salles de cinéma. L’image de femme à pattes d’oiseau utilisée dans ce prétendu jeu macabre en ligne inspire un projet de film d’horreur, comme le rapporte Deadline.

Le phénomène a inquiété des parents d’adolescents dans le monde entier, en 2018. On parlait alors de messages reçus par des adolescents sur différentes plateformes comme Whatsapp, les incitant à se mettre en danger ou même à se suicider. En octobre dernier, la mort d’un adolescent français de 14 ans avait été attribuée par ses parents au « Momo Challenge », et une enquête avait été ouverte.

De la menace à la légende urbaine
L’existence de ce défi a finalement été remise en cause et le phénomène est apparu comme une simple légende urbaine, sans fondement.

L’image associée au « Momo Challenge » était un cliché d’une sculpture de l’artiste japonais Keisuke Aiso, baptisée « Mother Bird » (Mère-oiseau). D’après le Japan Times, il était lui-même surpris que sa création soit associée à ce canular.

On ignore si le long-métrage reviendra sur l’histoire du « Momo challenge » ou s’il s’inspirera uniquement de la sculpture. Toujours selon Deadline, elle faisait référence à la légende japonaise de l’Ubume, un oiseau mangeur d’enfants.

Le film sera produit par Roy Lee, producteur de Ça et Ça chapitre 2, et Taka Ichise. Les deux hommes ont déjà collaboré sur les franchises The Ring et The Grudge.